Le deuxième gardien des Lions U20 fait le bilan de sa participation à la Coupe d’Afrique des nations en Mauritanie.

D’entrée de jeu, il avoue qu’il ne s’attendait pas à sa convocation chez les lions U20. « C’est la première fois que je suis sélectionné avec le Cameroun (…) Au début, je pensais que c’était une blague. Jusqu’à ce que je doive aller à l’ambassade… », raconte Wilfried Bedfian, dans une interview accordée à La Nouvelle République.fr.

Ses premières apparitions sous le maillot vert – rouge – jaune, c’est lors du stage de préparation au Maroc. « J’ai joué contre la Gambie et la Centrafrique, ça s’est super bien passé, j’ai eu de très bons retours. Ensuite nous partons en Mauritanie où nous avons senti la ferveur dès notre arrivée à l’aéroport de Nouakchott puisqu’une centaine de supporters camerounais nous attendaient. »

A la CAN U20, Wilfried Bedfian commence les deux premiers matchs sur le banc. Il est aligné au troisième contre le Mozambique (4-1). La rencontre suivante, il assiste sur le banc à la défaite en quart de finale de son pays aux tirs au but. Un moment difficile dans la tanière des bébés Lions. « Quand nous avons été éliminés, il y avait une ambiance bizarre, c’est un sentiment qu’on ne connaissait pas. Il y avait de l’incompréhension même si ça reste le Ghana (vainqueur de l’Ouganda 2-0 en finale ) en face (…) ça laisse énormément de regrets. On se voyait repartir le 6 mars avec la coupe… »

Son séjour dans la tanière lui a donné l’occasion de découvrir le style de jeu camerounais. « C’est différent de l’Europe. Tactiquement, le jeu du Cameroun est plus axé sur la possession alors qu’à Châteauroux, nous avons moins le ballon. Et puis c’est beaucoup plus physique, un peu moins technique. »

Le portier de 19 ans aimerait revivre l’expérience du drapeau camerounais. « Sincèrement, je n’ai qu’un objectif c’est d’y retourner. J’ai pu laisser une belle empreinte », se rejouit Bedfian.

Elite One : Le calendrier de la 2e journée est déjà disponible

Coupe de la CAF : Coton sport peut nourrir des regrets

Share This