Le sélectionneur des Lions Indomptables revient sur la performance de son équipe en conférence de presse d’après-match.

Sur le match dans son ensemble

Peut-être qu’il y a d’autres avis mais je pense que c’est une équipe en reconstruction. On peut encore faire mieux. Finalement, c’était un match bien contrôlé, on a commencé avec les deux buts et après, on pouvait même marquer le troisième but. Vraiment, avec ce groupe, on peut continuer le travail. J’étais déjà étonné qu’il y ait du doute qui s’installe après le premier match contre la Sierra Léone. C’était un tout petit peu une surprise. C’est pourquoi je le dis, ce groupe mérite le soutient de tout le monde. Là, je suis content pour le groupe parce que peut-être on est déjà qualifié pour la CAN, ça dépend du résultat à Abidjan (malheureusement défaite de la Côte d’Ivoire 3-4, ndlr) et ça, c’est quelque chose qui n’est pas un miracle mais qui est très bon.

Sur Aboubakar Vincent sur le banc

Moi, je donne la confiance à 25 joueurs, ça c’est le business de l’entraineur. Après, il y a la liste des 18 et finalement, il y a le classement des onze. Je donne confiance à chacun des joueurs Tout dépend de la performance aux entrainements. On donne toujours des décisions pour un joueur mais jamais contre un joueur. Aujourd’hui, c’était la décision pour Leonard mais, ce n’étais pas contre Aboubakar Vincent, du tout.

Sur le léger relâchement en deuxième mi-temps

Ça dépend aussi du score, quand on mène par 2 à 0, il faut garder le ballon, garder le contrôle sur le match parce que la Sierra Léone était obligé d’attaquer et c’est pourquoi on attend. On voulait aussi marquer le troisième but et c’est pourquoi, j’ai déjà dit, il y a des aspects où on peut faire mieux, c’est pourquoi on va continuer de travailler. Mais on peut quand même dire qu’on a contrôlé, on n’a pas marqué le troisième but mais on a gagné des points très important. J’ai vu le match Côte d’Ivoire-Sierra Léone à Abidjan c’est pour cela que je sais que c’est très difficile de gagner contre cette équipe. Il ne faut pas douter maintenant, laissez nous travailler, s’il vous plait, on va se battre pour un avenir meilleur.

Sur Ambroise Oyongo à droite

Moi, j’ai discuté avec Ambroise, il m’a dit qu’il y a encore quelques mois à Coton Sport, il ne jouait que latéral droit. Après, il a fait un entrainement comme latéral droit avec nous et il a prouvé.

Eliminatoires CAN 2015 : Le Cameroun refroidit la Sierra Leone

Stéphane Mbia : « On a besoin du douzième homme »

Share This