Le président de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun a indiqué, dans une récente sortie, qu’il restait ouvert aux négociations avec la fédération camerounaise de football dont le verdict leur a été défavorable dans l’affaire qui les opposait au Tribunal Arbitral du Sport.

Elu à la présidence de la Ligue Professionnel de Football du Cameroun le 28 juillet 2019, le Général Pierre Semengue avait vu l’instance qu’il dirige être suspendue par la fédération camerounaise de football, le 3 septembre 2019. Il avait saisi le Tribunal Arbitral du Sport dans l’optique de lever cette suspension. La plus grande juridiction sportive lui a donné raison, le lundi 14 septembre  2020.

Un verdict qui a permis au Général Pierre Semengue de retrouver le sourire. « Je suis habitée par une grande joie. Le droit est dit et à la même occasion mon honneur est restauré », s’est-il réjoui. Sa LFPC peut désormais prendre en main l’organisation des championnats professionnels du Cameroun. Après la suspension de ladite LFPC, un Comité Technique Transitoire avait été mis sur pied par la fédération camerounaise de football pour remplacer la ligue.
Au moment où l’occasion est donnée au Président Pierre Semengue de se venger, lui, il a décidé de jouer la carte de l’apaisement, en laissant ouverte la voie du dialogue pour la relance des activités. « Les autorités sportives dont le ministre des sports devraient nous réunir pour qu’on voie comment faire. Tout ce que le CTT a organisé jusqu’ici est considéré comme nul. Maintenant on peut ouvrir des négociations pour sauvegarder les intérêts du football camerounais » a confié Pierre Semengue.

Le président de la FECAFOOT et lui  se sont rencontrés pour une sortie de crise. La reprise des championnats devraient être au-dessus des intérêts particuliers, ce d’autant que le Cameroun devra acceuillir, en début d’année prochaine, le Championnat d’Afrique des Nations. Et la meilleure préparation de la sélection nationale A’ passe nécessairement par un championnat qui se joue et à temps.

Seidou Mbombo Njoya: « Nous allons examiner la situation de la Ligue afin de prendre une décision appropriée en toute responsabilité »

Affaire LFPC – FECAFOOT : comprendre la réaction de la fédération

Share This