Arrivé il y a moins de deux semaines sur le banc de touche de l’Union des Mouvements Sportifs de Loum, Oumarou Sogba a enregistré son premier grand clash avec le patron du club, Pierre Kwemo, dimanche à l’occasion de la rencontre du Trophée des Champions disputée au Stade Omnisports de Bafoussam Kouekong.

Le torchon brule déjà entre le président de l’Union des Mouvements Sportifs (UMS) de Loum, Pierre kwemo et son entraineur Oumarou Sogba. Moins de deux semaines après le début de leur collaboration, les deux hommes affichent déjà leur incompatibilité en public, comme on l’a vu en marge de la rencontre du Trophée des Champions disputé face à Stade Renard de Mélong, dimanche au Stade Omnisports de Bafoussam Kouekong. Tout a commencé par une conversation téléphonique houleuse à la mi-temps de la rencontre au sortir des vestiaires. Alors que l’ex entraineur d’Apejes de Mfou contestait vigoureusement des choix que son patron tentait de lui imposer depuis Yaoundé, le ton s’est très vite levé. Terriblement vexé, le technicien vainqueur de la Coupe du Cameroun 2016 a même raccroché son interlocuteur au nez. Un geste courageux rarement observé par le passé où le maire de Bafang avait toujours mangé ses prédécesseurs à toutes les sauces.
Revenant sur cet incident à la fin de la rencontre, le jeune entraineur s’est montré prêt à aller en guerre avec celui qui a toujours pris du plaisir à dicter des choix à ses entraineurs. « Il n’est pas un président facile mais il est tombé sur un entraineur qui n’est pas facile aussi. Demain (lundi 14 octobre 2019, NDLR), vous aurez ma réaction », a-t-il confié à Lion Indomptable. Après ce clash qui fait déjà énormément jaser, Oumarou Sogba avait l’intention de mettre le cap sur Yaoundé dès ce lundi pour ne retourner à Loum que quand son président sera revenu à de meilleurs sentiments.
L’ancien coach d’Apejes de Mfou serait aussi remonté contre la désinvolture qu’afficherait sa hiérarchie au sujet de la préparation de son équipe. Ce n’est que mardi que le club a repris le chemin des entrainements avec à peine une dizaine de joueurs. L’on apprend que c’est en nombre insuffisant que le club s’est présenté à Bafoussam pour le Trophée des champions. Selon une source proche de l’équipe championne du Cameroun en titre, deux joueurs qui ne se sont jamais entrainés avec le groupe ont dû partir de Yaoundé pour rejoindre leurs coéquipiers à Bafoussam à quelques heures seulement du coup d’envoi de la rencontre. « A un moment donné, dans sa préparation quand on n’est pas professionnel, c’est ce qui arrive et c’est ce qui s’est passé aujourd’hui », déplore Sogba. Le moins que l’on puisse dire, c’est que dans les prochains jours, les relations s’annoncent particulièrement tumultueuses entre les deux hommes.

Trophée des Champions : Douche froide pour UMS (1-3)

Elite one et two : le calendrier est connu

Share This