Après l’ouverture de son compteur en Ligue des Champions en semaine, l’attaquant camerounais s’est encore illustré le week-end en championnat.

Muet depuis son arrivée à Besiktas, Aboubakar Vincent a fait un réveil retentissant la semaine écoulée. Double buteur en Ligue des Champions sur le terrain de  Naples en semaine, il a ensuite confirmé sa grande forme le week-end en inscrivant un but somptueux  face à Antalyaspor, club dans lequel évolue son compatriote, Samuel Eto’o. Héritant d’un ballon à quelques mètres du rond central, le lion indomptable a engagé un raid solitaire qu’il a conclu par un tir enveloppé, imparable pour le portier adverse. Il a ainsi contribué à la large victoire des siens (3-0) face à Antalyaspor en perte de vitesse en championnat (lanterne rouge).

Aboubakar Vincent a ainsi réussi à reconquérir les supporters de son club, qui s’inquiétaient déjà à son sujet. Il a été encensé par ceux-ci, surtout après le doublé par lequel il a permis à Besiktas de remporter son premier match en phase de poule de la Ligue des Champions depuis 2009 mais aussi à un club turc de s’imposer en Italie pour la première fois. Abou est très attendu en sélection où, il doit, en tant qu’un des leaders aider le Cameroun a obtenir son ticket qualificatif pour le Mondial Russie 2018. Il faut rappeler que le tirage au sort des éliminatoires de cette compétition n’a pas gâté les Lions Indomptables qui se retrouvent dans la même poule que l’Algérie, le Nigéria et la Zambie. Après le nul (1-1) ramené d’Algérie le 9 octobre 2016, le Cameroun recevra la Zambie le 12 novembre 2016 à Limbe.

 

Déraillement d’Eseka: Samuel Eto’o porte le deuil

Transfert: Stéphane Mbia accusé d’arnaque par un agent de joueurs algérien

Share This