Malgré la victoire 2-1 face à Bursaspor, les joueurs de Besiktas ont passé une des pires soirées de leur existence.

Soirée cauchemardesque pour Besiktas et Vincent Aboubakar, ce samedi 10 décembre 2016. Malgré une victoire sur Bursaspor (2-1) au Vodafone Arena, l’équipe du vice-capitaine des Lions indomptables n’est pas passée loin du pire. En effet alors que la rencontre venait de se terminer, un double attentat s’est produit aux abords du stade. Un attentat causé par une voiture piégée qui a percuté un car de police (vers 22h30 à Istanbul, 20 h30 au Cameroun). Trente-huit personnes ont été tuées et 155 blessées, d’après le dernier bilan fourni par le ministère de l’Intérieur du pays.  Une autre explosion s’est produite dans un parc voisin. Dix personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, selon les autorités turques.

Ligue 1: Moukandjo signe sa 7ème réalisation

André-Franck Zambo Anguissa: “Mon actualité, c’est l’OM, sans dispersion”

Share This