Détenteur du trophée de la coupe du Cameroun, le club de Melong s’est adjugé un autre titre grâce à sa victoire obtenue ce dimanche 13 octobre lors du « Trophée des champions » face à UMS de Loum au stade omnisports de Kouekong Bafoussam (3-1).

Pour une fois, il a été organisé au Cameroun une rencontre officielle qui a opposé le champion du Cameroun au vainqueur de la coupe du Cameroun. Cette innovation impulsée par le comité technique transitoire était attendue et a tout de même tenu ses promesses au niveau du spectacle. Le maigre public présent dans les travées du stade omnisports de Bafoussam a eu droit à 4 buts, dont 3 en première période.

Mieux préparé pour ce derby du département du Moungo, Stade renard de Melong a mis un rythme qui a posé d’énormes problèmes à UMS de Loum qui venait à peine de retrouver le chemin des entrainements, après leur élimination à la ligue des champions face à AS Vita Club au tour préliminaire. Déjà à la 4e minute de jeu, les renards se signalaient sur une tête croisée de Jean Parfait Simo, suite à un coup-franc bien exécuté par Bienvenu Mbith. Trois minutes plus tard, sur une action partie du gardien de but d’Epane Litizi et prolongée de la tête par Auguste Moudongo en direction de Keugoue Yamdje qui a frappé à ras du sol, mais Camille Noah, le dernier rempart de UMS de Loum, s’est détendu pour repousser le ballon.

A force de subir, le club de Loum n’a finalement pas tenu longtemps : sur un centre d’Auguste Moundongo, à la 11e, Bertin Ngueumaleu a marqué contre son camp. Cette ouverture du score n’a pas sonné la révolte de UMS de Loum qui a continué à prendre de l’eau de toute part. Aristide Kouayep aurait pu corser rapidement le score sur sa volée dos au but, mais Camille Noah d’une belle claquette détournait le ballon.  Le même gardien remportait un face-à-face, à la 26e, devant Stève Keumi qui était au bout d’une belle combinaison collective. Les hommes d’Oumarou Sokba n’avaient rien à proposer et ont concédé un second but à la 27e, après un joli travail de Keugoue Yamdje qui a enrhumé la défense d’UMS de Loum avant de servir Jordan Kouayep qui a marqué dans les buts vides. Le supplice du champion du Cameroun ne s’est pas arrêté là. Peu avant à la pause, sur une perte de balle dans l’entrejeu, Joseph Nga a trouvé sur sa droite Auguste Moundongo dont le centre a été repris par le capitaine Joel Etogue qui marquait dans ses buts.

De retour de la pause avec un score aussi lourd, l’entraineur Oumarou Sokba a effectué des changements qui ont apporté une petite riposte dans le dernier quart d’heure de jeu. Dans les arrêts de jeu, Cédric Ngah a réduit la marque sur un coup franc de 35 mètres. Son missile n’a laissé aucune chance à Epane Litizi. Une réalisation qui sauve l’honneur de UMS de Loum qui n’avait presque pas existé dans ce derby. Stade renard, après son premier trophée gagné à la coupe du Cameroun, tient desormais son second titre de son histoire avec ce trophée de champion. De quoi mettre le club dans de bonnes dispositions avant le démarrage du championnat dont l’objectif est d’être champion du Cameroun.

Nelson Mandela à Kouekong

Trophée des Champions – UMS de Loum : la rançon de l’impréparation

Stade renard : Thomas Nkuissi, Legrand de Melong

Share This