Le champion du Cameroun en titre a présenté un visage inhabituel dimanche face à Stade Renard de Mélong à l’occasion du match de la première édition du Trophée des Champions disputé au Stade Omnisports de Bafoussam-Kouekong. Sévèrement battue (1-3), les joueurs de Pierre Kwemo ont surtout payé pour leur préparation insuffisante.

L’Union des Mouvements Sportifs (UMS) de Loum a raté l’occasion dimanche d’entrer dans l’histoire comme le tout premier vainqueur du Trophée des Champions initié par le Comité Technique transitoire (CTT) mis en place pour gérer le football professionnel au Cameroun en lieu et place de la Ligue de Football Professionnel suspendue. Le club de Pierre Kwemo n’a presque pas existé face à Stade Renard de Mélong, vainqueur (3-1) dont deux buts inscrits par les défenseurs umois dans leur propre camp. Sur le terrain, les poulains d’Oumarou Sogba ont laissé transparaitre un manque de fraicheur physique. C’est le résultat de la désinvolture affichée par l’équipe  au niveau de la préparation de cette affiche pourtant annoncée de longue date et même pour la saison dont le démarrage est annoncé pour le vendredi 18 octobre 2019. Contrairement aux autres formations de Ligue 1 et de Ligue 2 qui ont repris le chemin des entrainements depuis de nombreuses semaines, ce n’est que le mardi 8 octobre que le champion du Cameroun en titre a amorcé sa reprise, qui plus est avec un effectif bien amoindri.

Ayant certainement minimisé l’enjeu de cette première rencontre de la saison, l’équipe ne s’est présentée à Bafoussam qu’à la veille du match à 23 heures. Leur absence s’est fait remarquer aussi bien à la réunion technique qu’à la conférence de presse d’avant-match. Les joueurs n’ont pas eu l’occasion comme ceux de Stade Renard de Mélong d’effectuer la reconnaissance du gazon naturel du Stade Omnisports de Bafoussam. Ils se sont contentés d’une petite séance de décrassage organisée en matinée au Stade de la Chefferie de Bafoussam. Autre signe visible de l’impréparation, plusieurs joueurs de l’équipe de Pierre Kwemo qui a brillé par son absence à la tribune d’honneur se sont présentés à cette rencontre sans Licences, à l’instar de Brice Owona et Alfred Fongang qui n’ont été admis sur l’aire de jeu qu’après un long conciliabule avec les officiels.

Ce sont tous ces manquements que Stade Renard a mis a profit pour atomiser son adversaire et voisin du Département du Moungo. Pour la préparation, l’équipe de Jean Rigolo Kuete n’a pas lésiné sur les moyens. Dans la semaine, ils se sont notamment imposés en amical, respectivement face à l’Union Sportive de Douala (3-1) et l’Unisport du Haut-Nkam (1-0). Après avoir gagné sa première Coupe du Cameroun au mois de juillet, le club de Mélong s’offre le deuxième trophée de sa jeune existence. De bon augure pour  la nouvelle saison qui démarre dans  quatre jours. L’équipe coachée par Bertin Ebwelle ne vise pas moins que le titre de champion cette année.

Socrate Kennedy à Kouekong

Astres de Douala: Anicet Mbarga nouvel entraineur

Trophée des champions : un autre titre pour Stade renard de Melong

Share This