Les uns moins bons que d’autres, Ndi Dani aura dégagé talent et classe!

Kombi Madjang : Du coeur et de l’envie

le jeune lateral gauche a démontré beaucoup d’envie et de générosité sur le terrain. Multipliant plusieurs appels sur son couloir gauche, il  n’aura pas toujours été servi par ses coéquipiers, mais à chaque fois qu’il a été mis sur orbite, on a pu apprécier la qualité du centreur. Sa ténacité  dans les duels lui ont permis de bien bloquer son couloir malgré quelques erreurs de replacement.

Début assez prometteur

Yaya Banana: Faux départ

Convaincant dans les sélections des jeunes, il l’a été beaucoup moins pour sa première en équipe segnor. D’entrée fautif sur le 1er but thaïlandais à la 15èmè minute où il se prend un petit pont facile, yaya ne rentrera plus  vraiment dans son match. S’en suivront alors quelques déchets techniques et des erreurs d’inattention qui auront ternis sa prestation, malgré quelques interventions salutaires. La copie de son match est à revoir.

Peux faire mieux

Ngweni Ndassi: Un colosse aux pieds d’argiles

Cette armoire à glace a prouvé  en marquant son but, qu’il n’était pas un “pieds-carré”. Dommage que cette réalisation soit son seul véritable fait d’armes dans cette rencontre où son physique impressionnant n’aura pas suffit à dissuader les attaquants thaïlandais qui ont à plusieurs reprises pris le dessus sur le jeune défenseur camerounais. Il va vite plonger dans un excès d’engagement et  commettre plusieurs fautes inopportunes à l’entrée de la surface logiquement couronnées par un carton jaune à la 60 ème minute. Auteur du but de la victoire, il a au moins le mérite d’avoir gardé sauf ce qui reste encore de l’honneur des lions indomptables.

Attendons de voir

Ndi Dani: la classe d’un futur grand (photo une)

Entrée en jeu à la 79ème minute, le très prometteur milieu du Sporting de Gijon a mis tout le monde d’accord en moins de 10 minutes passées sur le terrain. Son aisance technique et sa justesse de passes ont oxygéné le jeu Camerounais qui commençait à manquer de créativité en fin de match. Bien qu’on aurait aimé le voir s’exprimer plus longtemps, son jeu laisse croire qu’il peut être le futur numéro 10 tant réclamé dans l’équipe nationale du Cameroun .

A suivre de très près

Guy Zock:n’a pas joué assez longtemps pour être apprécié

Thailande 2-3 Cameroun; le résumé du match

Eliminatoires Can 2017: Le Cameroun connait ses adversaires

Share This