La guerre épistolaire entre la FECAFOOT et la LFPC vient de connaître un nouveau rebondissement.

Suite à son ultimatum adressé à la Ligue de Football Professionnel à la sortie de la dernière Assemblée générale de l’instance tenue le 25 Septembre dernier, portant sur la nomination dans les 72 heures d’un nouveau Secrétaire général à la LFPC, la Fédération Camerounaise de Football vient de passer à l’acte en nommant Paul Mebizo’o (un cadre de la maison) au poste sus cité. Seïdou Mbombo argue que c’est en respect des décisions prises et adoptées par l’AG.

En face la décision n’est pas la bienvenue. La LFPC par le biais de son président (dans une missive à l’endroit de sa tutelle) a tenu à rappeler aujourd’hui que la résolution 10 du Comité exécutif du 24 Septembre, conforté par l’AG du 25 Septembre dans sa résolution numéro 13 est en violation de ses propres statuts dans ses relations avec ses ligues (voir ci-dessous). “La nomination ou la révocation d’un secrétaire général au sein de ses ligues par le comité exécutif de la FECAFOOT se fait sur proposition de leurs conseils d’administration respectifs” un passage non négligeable qui pourrait avoir son importance dans une future bataille juridique. Car on en est pas loin. Le championnat camerounais peut encore attendre malheureusement.

 

FECAFOOT : François Kouedem élu au comité exécutif

FECAFOOT : ce qu’on retient de l’Assemblée Générale

Share This