L’Union des Mouvements Sportifs (UMS) vient d’être lourdement sanctionnée par la Commission fédérale d’homologation et de discipline de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

Le club du député du Département du Haut-Nkam, Pierre Kwemo a été renvoyé relégué en Elite Two pour la saison 2020-2021.

L’équipe du Moungo a été frappée pour n’avoir pas respecté la décision prise le 4 septembre 2018, par la Chambre nationale de resolution des litiges la sommant de dédommager son ancien entraîneur Bonaventure Djonkep à hauteur de 7 700 000 Francs pour rupture abusive de contrat. Malgré plusieurs délais accordés au club, l’UMS n’a pas voulu s’exécuter. Le champion du Cameroun 2019 a trois jours pour faire appel de cette décision prise le mardi 11 août 2020. Un délai qui expire ce vendredi 14 août 2020 à minuit.

Mercato : Colombe du Sud continue de se refaire

Championnats professionnels : la reprise fixée au 26 septembre

Share This