Milovan Rajevac a été limogé dans la journée du mardi 11 octobre 2016 par le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua.

Milovan Rajevac n’aura finalement passé que trois mois à la tête de la sélection algérienne. Recruté pour la campagne des Eliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018, le sélectionneur serbe n’a pas réussi son premier gros test qui était de battre dimanche, l’équipe du Cameroun, lors de la première journée des Eliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018.  Malgré la constellation de stars qui meublent son effectif, le technicien n’a pu faire mieux qu’un match nul (1-1) face à une équipe des Lions indomptables au creux de la vague.

Un résultat difficile à digérer pour le public et les dirigeants de football de ce pays. Le technicien de football a été limogé le mardi 11 octobre 2016 dans la journée par la Fédération algérienne de football (FAF). En attendant la désignation d’un nouveau sélectionneur, les entraîneurs adjoints Nabil Neghiz et Yazid Mansouri mèneront la barque des Verts, selon la télévision algérienne. Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a pris sa décision mardi 11 octobre au cours d’une réunion avec le principal intéressé. Plusieurs joueurs qui l’accusent d’être le principal responsable du mauvais résultat de dimanche seraient montés au créneau pour réclamer son limogeage.

L’ancien sélectionneur du Ghana (2008-2010) n’aura finalement disputé que deux matches à la tête de la sélection algérienne. Avant le match contre les Lions indomptables, il avait permis à l’Algérie de s’imposer 6-0 devant  la modeste équipe du Lesotho, le 4 septembre, à l’occasion de la sixième et dernière journée des Eliminatoires de la CAN Gabon 2019. En rappel, dans l’autre match de la poule B, le Nigéria est allé s’imposer en Zambie sur le score de 2 buts contre 1.

Olivier Vassilios Esseme : « Cette équipe des lions doit continuer à progresser au niveau de l’animation offensive… »

Eliminatoire CM 2018: Benjamin Moukandjo dans l’équipe type mondiale

Share This