Après la décision de l’équipementier allemand PUMA de ne pas renouveler le contrat avec les Lions indomptables, le président de la FECAFOOT Seidou Mbombo Njoya s’est tourné vers la marque française Le Coq sportif. Un dossier qui ne semble véritablement pas avancer.

L’arrivée de Seidou Mbombo Njoya à la tête de la Fédération camerounaise de football ( FECAFOOT) coïncidait avec la fin du contrat ( le 31 décembre 2018) qui liait l’instance faîtière du football camerounais à l’équipementier allemand Puma. Après près de vingt années d’idylle, la marque ramenée par Iya Mohammed, peu satisfaite par le bilan de sa collaboration avec la FECAFOOT avait décidé de revoir les termes à la baisse. Les négociations entreprises par le tout nouvel exécutif pour le renouveler dans de conditions optimales faisaient chou blanc. L’ancien Directeur de cabinet de l’ancien président de la CAF Issa Hayatou et son exécutif se sont tournés vers d’autres équipementiers de premier plan, sans succès. La solution Le Coq sportif s’est finalement présentée. Une opportunité que la FECAFOOT n’a pas hésité à saisir.
Ce dossier aura cependant suivi le président Seidou tout au long de sa première année au sommet du football camerounais. C’est que le flou persiste toujours autour des termes de cet accord annoncé mi-avril 2019. Le Président de la FECAFOOT parle pour l’instant d’un mémorandum d’entente, en attendant la signature du contrat proprement dit. Annoncée à plusieurs reprises, celle-ci n’a jamais eu lieu malgré plusieurs dates avancées par la FECAFOOT. Une situation à l’origine de nombreux soupçons et autres interrogations légitimes. La carence en équipements souvent observée dans les différentes sélections camerounaises aura également renforcé les inquiétudes du public. Le discours rassurant du président de la FECAFOOT qui annonce avoir reçu un stock important d’équipements peine toujours à convaincre. 2019 se referme ainsi sans véritable assurance sur ce dossier qui cache certainement de nouveaux rebondissements en 2020.

Exclusif – FECAFOOT : Seidou Mbombo Njoya à cœur ouvert

Championnats professionnels : La FECAFOOT promet des solutions aux revendications du SYCEC

Share This