L’institution qui dirige le football sur le continent africain appelle chaque fédération nationale à lui dévoiler la stratégie qu’elle entend appliquer pour finaliser ses compétitions nationales.


A cause de la pandémie du Covid-19 qui frappe le monde de plein fouet, le football, comme toutes les autres activités réunissant un grand nombre de personne, est à l’arrêt dans la quasi-totalité des pays à travers la planète. Avec cette crise sanitaire sans précédent, le calendrier de la Confédération s’en trouve totalement bouleversé. L’on ne sait plus si le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui devait se tenir du 4 au 25 avril 2020 au Cameroun, aura encore lieu un jour. Les compétitions interclubs, à savoir la Ligue des Champions et la Coupe de la CAF qui étaient parvenues à l’étape des demi-finales ont été stoppées et l’institution que dirige Ahmad Ahmad n’est toujours pas en mesure de définir une date pour la reprise.
Dans les pays membres, les championnats nationaux ont aussi connu un arrêt forcé. Les dirigeants fédéraux, impuissants, observent la situation pour la plupart et ne veulent prendre aucun risque. Avec cette grande incertitude qui plane, la reprise des compétitions est devenue hypothétique et la Confédération africaine de football l’a bien compris. C’est pour cela qu’elle vient d’adresser une correspondance aux secrétaires généraux des fédérations pour connaitre la situation actuelle en ce qui concerne le championnat et la Coupe nationale dans chaque pays. « Compte tenu des circonstances actuelles, nous souhaitons connaitre la situation actuelle de vos ligues/coupes nationale (classement, nombre de matches en attente, etc…) ainsi que les stratégies que vous envisagez d’appliquer pour finaliser vos compétitions, qu’elles soient terminées ou annulées », indique Abdelmounaïm Bah, le secrétaire général par intérim de la CAF dans la lettre qui date du 26 avril 2020.


Enregistrement des joueurs
La CAF espère recevoir les réponses des fédérations d’ici au 5 mai 2020, « afin de nous permettre de mettre en place un plan pour l’organisation de nos compétitions interclubs pour la saison prochaine », indique le patron de l’administration de la CAF. Un petit coup de pression sur les dirigeants fédéraux qui n’avaient pas encore songé à simuler les différentes probabilités. « La CAF surveille de près la situation avec les parties prenantes afin de déterminer la date de reprise de notre compétition interclubs et nous aidera également à déterminer dans quelle mesure nous pouvons être flexibles avec l’engagement des équipes pour la saison prochaine. Une fois que nous aurons décidé de la date à laquelle nous pourrons reprendre les activités de football, nous vous aviserons de la date à laquelle les ligues devront se terminer et des formalités concernant la soumission des noms des joueurs, leur enregistrement des joueurs et la date de la saison prochaine. » Assure la CAF.
Avant l’arrêt des compétitions au Cameroun, le championnat Elite One était rendu à la 28ème journée sur 34, alors que la Coupe du Cameroun n’avait pas encore dépassé le stade des préliminaires. Leader avec 47 points, PWD de Bamenda menait la danse, devant Coton sport (46 points). Avec le nombre de cas confirmés de Coronavirus en constante évolution au Cameroun, il faudra encore attendre avant d’espérer redescendre dans les stades. A moins de programmer les rencontres à huis-clos tout en prenant des mesures solides pour épargner les principaux acteurs d’une éventuelle contamination.

CAN 2021 – Claude Leroy : « Il ne faut pas qu’on trouve les raisons climatiques pour encore dribbler le Cameroun»

CAN 2021: Le report de la compétition acté?

Share This