Roger Milla et ses ex coéquipiers estiment que les logements à eux présentés par les dirigeants de la Société immobilière du Cameroun (SIC) ne leur conviennent pas.

La décision du Chef de l’Etat d’offrir des logements aux 22 lions indomptables du Mondial 90 est passée dans sa phase concrète. La semaine dernière, les anciennes gloires ayant sollicité des maisons à Douala et à Yaoundé ont été invitées à choisir leurs appartements, respectivement dans les camps SIC de Ngodi Bakoko (Douala) et Olembe (Yaoundé). Ils sont nombreux à ne l’avoir pas encore fait jusqu’à présent. La faute, à la qualité des logements présentés par les dirigeants de la Société immobilière du Cameroun (SIC), très loin de satisfaire les attentes des bénéficiaires. Roger Milla et ses ex coéquipiers estiment que les maisons à eux présentées ne leur conviennent pas, eux qui s’attendaient à recevoir des maisons SIC plutôt que des logements.
« C’est vrai qu’il y a eu une visite des SIC de Douala, j’ai envoyé un de mes amis pour me représenter, c’était juste pour aller voir l’état de la maison, comment est-ce que la maison se présente. Pendant ce temps-là, nous étions aussi à Olembe pour visiter, ce sont les mêmes maisons aussi bien à Douala qu’à Yaoundé. Pour le moment, je n’ai choisi de maison nulle part parce que les maisons ne nous conviennent pas, pour être honnête et logique, les maisons-là ne conviennent à aucun joueur. D’ailleurs, tous ont refusé. Nous avons refusé parce que les maisons ne nous conviennent pas, le Chef de l’Etat ne peut pas nous donner ce genre de maisons, je suis désolé. Le Chef de l’Etat a demandé qu’on nous donne les maisons SIC et non des logements sociaux. » S’est indigné Roger Milla lors d’un passage le week-end dernier sur les antennes de la radio Royal FM émettant de Yaoundé.
A l’issue d’une réunion de concertation tenue ces derniers jours, les bénéficiaires auraient pris la décision d’adresser une nouvelle correspondance du président de la République pour lui signifier qu’ils s’attendaient à nettement mieux qui ce qui leur est proposé, trente ans après sa promesse. Les Lions d’Italie 90 souhaitent obtenir des logements haut standing.
Le rejet annoncé par Roger Milla tranche avec l’euphorie que lui et les autres membres du Collectif des anciens lions indomptables de football (CALIF) affichaient au sortir de la réunion de concertation tenue le 14 août en compagnie du Ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtes et du Ministre des Sports et de l’Education Physique, Narcisse Kombi Mouelle, autour de la mise en œuvre effective du don présidentiel. C’est à croire que tous les contours de cette opération n’avaient pas été dévoilés au cours de cette rencontre capitale qui avait également permis d’arrêter le 26 août 2020 comme la date de la cérémonie solennelle de remise des clés desdits logements aux bénéficiaires ou ayant-droits.

Logements des Lions : Maboang Kessack tacle Roger Milla et Joseph Antoine Bell

COVID-19/ RENTRÉE DES LIONS INDOMPTABLES POST CONFINEMENT François Omam Biyik ”…On risque d’avoir des joueurs exclusivement qui évoluent en Europe”

Share This