Il s’agit d’une récompense promise au lendemain de la brillante participation des lions, qui réussissaient l’exploit d’atteindre les quarts de finale, à cette compétition.

C’est la concrétisation d’une promesse vieille de 30 ans. Le président de la République a ordonné ce jeudi 6 août 2020, à la Société immobilière du Cameroun (SIC), la mise à disposition des 22 lions ayant participé à la Coupe du Monde Italie 90, de 22 logements sociaux. L’annonce a été faite hier au journal de 20 heures sur le poste national de la CRTV.

La promesse de Paul Biya avait été faite au lendemain de la brillante performance des Lions qui réussissaient à atteindre l’étape des quarts de finale, une grande première pour une nation africaine en Coupe du Monde. Il a tout de même fallu que les principaux acteurs de cette épopée réveillent cette promesse présidentielle à l’occasion de la célébration des 30 ans de cet exploit, célébré en juin 2020, à travers une lettre adressée à la présidence par le Collectif des anciens Lions indomptables de football (CALIF) que préside Bertin Ebwelle.
” Nous ne pouvons que remercier le président de la république de nous avoir octroyé ces maisons ” , a réagi Albert Roger Milla, membre de cette génération dorée.

La décision du Chef de l’État a aussitôt suscité l’appétit d’autres générations ayant offert des titres à la sélection nationale. Une polémique naissante que Roger Milla a du mal à comprendre. “Tous les anciens lions n’ont pas fait la même chose. Si ce n’est que pour parler de ceux qui ont gagné des Coupes Coupes d’Afrique, cela signifie que j’aurais trois maisons ” , a-t-il précisé.

Reconversion : Samuel Eto’o, agent de joueur?

CAN 2019- Jérôme Onguene : « Je méritais ma place pour l’Egypte»

Share This