L’attaquant camerounais d’Angers Sco Stéphane Bahoken était devant sa télé, mardi soir, quand son compatriote Pierre Webo, entraîneur adjoint d’Istanbul Basaksehir a accusé le quatrième arbitre d’avoir tenu des propos racistes à son encontre lors du match de Ligue des champions face au PSG. L’attaquant angevin réclame des sanctions exemplaires et salue la réaction des joueurs d’avoir quitté le terrain.

“Oui. J’ai vu, surtout entendu ce que l’arbitre a dit. C’est honteux. Maintenant, j’espère qu’il va être lourdement sanctionné, qu’il va devenir un exemple. On doit évacuer le racisme dans le foot. C’est un sport qui doit apporter de la joie, pas un moyen de propager le racisme.”

Martin Ndtoungou Mpilé : « Les places ne sont pas à vendre dans mon équipe »

La Fecafoot fait son bilan

Share This