Nkoulou-Silva qui est meilleur?

La fin de saison est là et l’heure des bilans a sonné. Selon l’observatoire mondial du football, le lion indomptable Nicolas Nkoulou est classé au huitième rang des défenseurs centraux les plus performants au monde.

Une performance certes honorable, mais un classement qui fait grincer des dents les dirigeants de l’OM qui le situaient dans le top 2; surtout quand on apprend qu’en tête se trouve un certain Thiago Silva du PSG. Au cours de la saison, bon nombre d’analystes français estimaient en effet que l’ancien capitaine des lions indomptables, compte tenu de l’effectif dans lequel il évolue, pouvait être considéré comme le meilleur d’hexagone. Comment donc expliquer que le défenseur du Psg distance de si loin le camerounais au classement mondial? Une question de nationalité disent certains, si Nkoulou était brésilien, rien ne serait pareil.

On note que Silva est directement suivit par Gérome Boateng et de Javier Mascherano. Côté attaque, Lionel Messi est sacré meilleur attaquant au monde devant Christiano Ronaldo. Dani Alves est meilleur lattéral, Fabregas meilleur milieu défensif devant Verratti et James Rodriguez meilleur milieu offensif devant le belge Eden Hazard.

thiago silva

Objectivement, comment et sur quoi est basé ce classement?

selon l’observatoire du foot, l’analyse se base sur la prise en compte du volume et de l’efficacité des actions dans différents domaines de jeu. Le principe de cette approche consiste à considérer qu’en football, comme dans tout sport collectif, le tout est plus que la somme de ses parties. Toutes les grandes équipes de l’histoire ont su rendre le talent individuel fonctionnel à l’effort collectif. Le talent individuel doit être au service du collectif, et non l’inverse.

D’un point de vue pratique, cette vision implique de prendre l’équipe comme unité d’analyse avant d’envisager l’étude des performances des joueurs sur le plan individuel. La performance des joueurs doit en effet être toujours appréhendée en relation au contexte dans lequel elle s’inscrit.

La performance individuelle dépend fortement de la capacité des clubs à réunir des joueurs aux caractéristiques complémentaires dans le contexte du style de jeu pratiqué, ainsi que de la correspondance entre les caractéristiques individuelles et les compétences requises pour occuper un poste déterminé par rapport au schéma tactique de l’équipe. De plus, la performance individuelle est influencée par la configuration générale des équipes. Par exemple, il est bien plus facile pour un joueur d’être compétitif dans un environnement stable avec une ligne stratégique claire que dans un environnement instable caractérisé par des fréquents changements d’entraîneur. La forte interdépendance entre l’ensemble de ces éléments contextuels rend l’analyse de la performance en football particulièrement complexe. La connaissance étendue de l’environnement du football professionnel, la compréhension fine des logiques du jeu et la parfaite maîtrise des techniques statistiques constituent autant de prérequis qui rentrent en compte dans le classement.

Extrait du rapport de mai 2015 par Drs Raffaele Poli, Loïc Ravenel et Roger Besson

Prix Foe; Clinton Njié 8èm meilleur joueur africain de ligue 1

Benjamin Moukandjo a des revendications

Share This