Patrick Mboma est positif pour la can 2015.

Le meilleur buteur des CAN 2002 et 2004 a été interrogé par lionindomptable.com au cours de la présentation à la presse camerounaise des programmes de Canal+ dont il est un des consultants pour la CAN Guinée Equatoriale 2015.

Comment avez-vous accueilli le renouvellement de l’équipe nationale ?

Avec beaucoup de joie, que le Cameroun me rende fier le plus régulièrement possible, c’est la meilleure des choses… On a souffert de compétitions mal jouées ou alors pas du tout jouées, la Coupe du Monde a été le dernier grand événement, il a été douloureux. Espérons que des leçons ont été tirées, en tout cas, les joueurs pourront, c’est quasiment sûr maintenant, c’est la classe dirigeante, c’est le public, c’est les médias qui pourront porter des valeurs positives derrière la locomotive que sont les joueurs.

Quelle appréciation faites-vous des 23 joueurs retenus par le sélectionneur Volker Finke ?

Si on parle toujours des 23 joueurs, je pense qu’on est toujours 20 millions de personnes à avoir notre liste, le sélectionneur a fait un bon travail après la Coupe du Monde jusqu’aujourd’hui, espérons que ce bon travail se perpétue durant les trois semaines de la compétition. Après les jugements individus plus individus n’interpellent pas plus que ça et je pense que si on donne une feuille blanche à 20 millions de personnes, chacun aura sa liste de 23 joueurs.

Quelles sont selon vous les chances du Cameroun à cette compétition ?

Les chances sont bonnes. Je ne dirais pas que le Cameroun a 90% de chance de sortir de cette poule, mais je pense que les chances sont meilleures que celles de la Côte d’Ivoire parce que le Cameroun s’est montré meilleur que la Côte d’Ivoire pendant six matches. Mali et Guinée sont des équipes à considérer. Le Mali a l’habitude, ces dernières années des demi-finales, la Guinée s’est qualifiée jouant ses matches à domicile à Marrakech, ça montre que le sélectionneur de ce pays et ses joueurs sont capables de faire du bon travail. Il faut être très prudent et essayer de chercher la première place parce que dans le groupe C, on aura l’Algérie dont il faudra penser à éviter même si le Groupe C est encore plus difficile que le groupe D.

N’y a-t-il pas lieu de s’inquiéter après les nombreuses incertitudes observées dans la tanière ? Nkoulou incertain, Mbia aussi…

Vous savez, on peut toujours citer, que ce soit des maliens et des sénégalais, il y a toujours des derniers couacs de dernières minutes. Je ne connais pas beaucoup de sélections qui arrivent avec 23 joueurs au sommet de leurs formes au moment où les compétitions commencent. C’est pour ça d’ailleurs qu’il y a 23 joueurs alors que 11 seulement sont sur le terrain. Il faut s’adapter, il y a les blessures, il y a les indisponibilités diverses. Je me souviens que nous avons été champions d’Afrique en 2002, que j’étais un joueur majeur de cette sélection mais je n’ai pas joué ni la demi-finale ni la finale. Donc, on va espérer que nos leaders se remettent et soient d’aplomb pour un maximum de matches mais je ne parlerai pas d’inquiétude, je dirai que c’est des événements malencontreux avec lesquels il va falloir faire mais les joueurs me semblent armés.

Pensez-vous que le banc de touche est suffisamment fourni pour palier leurs éventuelles absences ?

Je pense que le banc de touche est assez fourni, je rappelle que si on gagne des matches avec les 23, on ne les gagne pas avec tous les 23. Si on a même 5 joueurs de très haut niveau et six autres qui apprennent un peu grâce à ce vécu, c’est certainement suffisant pour espérer faire de très bonnes choses, on fera de bonnes choses.

Stephane Mbia, Dans le 11 type africain 2014

Amical; Cameroun- Fc Mounana: Le jeu des joueurs

Share This