Le président de PWD de Bamenda, Pascal Abunde était présent au Community field de Limbé, ce mercredi, pour assister au match d’évaluation de son club qui était opposé à Option Sport de Limbé. Notre rédaction l’a approché pour en savoir davantage sur la préparation des champions du Cameroun.

Après ce match contre Option sport, vous avez deux grands rendez-vous, notamment contre Futuro King de la Guinée Equatoriale et la sélection nationale du Sud-Soudan. Comment préparez-vous ces matches amicaux ?

Il faut dire que ça fait déjà deux semaines que nous avons entamé les préparations d’avant-saison. Et jusqu’ici, tout se passe bien. Ça fait une semaine que nous sommes en stage bloqué à Limbé, nous pensons que cette année est une année spéciale pour PWD de Bamenda, c’est pour cette raison que le conseil d’administration a mis le parquet pour que l’équipe soit mieux préparée pour les trois compétitions dans lesquelles nous allons prendre part.

On a vu quelques nouveaux joueurs, peut-on espérer d’autres joueurs qui viendront encore renforcer l’équipe ?

Nous sommes en train de travailler. Nous avons 5 ou 6 joueurs qui ont intégrer le groupe. Il y a trois internationaux, deux du Nigeria et un de l’Afrique centrale qui sont là. Nous attendons peut-être encore d’autres joueurs qui vont intégrer l’équipe. Nous travaillons chaque jour, ce n’est pas facile, mais nous pensons que l’objectif est d’avoir une équipe homogène qui sera capable de pouvoir faire le jeu et de pouvoir atteindre les objectifs que le Conseil d’administration du club a fixés pour cette saison 2020-2021.

En tant seul représentant du Cameroun en Ligue des champions, avez-vous l’impression que les pouvoirs publics vous accompagnent afin que vous vous prépariez mieux pour bien représenter le pays et regagner les places perdues en compétitions africaines ?

Jusque-là nous n’avons pas encore reçu quoique ce soit des pouvoirs publics, il faut qu’on soit clair là-dessus. Nous travaillons avec nos moyens propres mais nous espérons que les pouvoirs publics pourront intervenir d’un moment à l’autre pour que nous puissions avoir une préparation digne. Puisqu’il faut dire qu’avec cette préparation que vous connaissez tous, c’est grâce aux fonds propres de l’équipe. Je ne me souviens pas quand-est-ce qu’un club de l’Elite One a eu cette qualité de préparation d’avant-saison. Ça fait six semaines avec les stages bloqués à Limbé, à Yaoundé, avec des matches de préparation de haut-volt, notamment à l’extérieur et avec les équipes nationales. Je pense que c’est quelque chose à féliciter. Il y a aussi le trophée des champions que nous attendons aussi et l’accompagnement financier. C’est autant de choses que nous pensons que, si elles sont mises en place, nous réussirons le pari d’une bonne préparation d’abord, ensuite d’avoir une équipe qui sera vraiment prête au moment opportun pour pouvoir participer à toutes les échéances surtout au niveau de la champions league, afin d’atteindre le cap de la phase de poule qui va augmenter le coefficient de notre le pays le Cameroun, et surtout en ce qui concerne le nombre de place des clubs qui pourront prendre part à cette compétition prestigieuse.

Quelles sont les informations que vous avez de la CAF ?

Nous sommes déjà tellement avancés en ce qui concerne l’affiliation de l’équipe pour la ligue des champions. C’est vrai qu’il y a certains petits détails à régler, mais nous sommes en train de travailler et nous pensons qu’au mois de novembre, nous serons prêts.

Où en est-on avec la tournée du trophée de champion de Cameroun dans les rues de Bamenda, comme c’était annoncé ?

Ben Ecoutez, nous sommes en train d’attendre le trophée. Il nous faut d’abord avoir ce trophée avant de faire cette tournée dans la ville de Bamenda, dans la ville de Yaoundé et pourquoi pas dans cette ville qui nous a vus gagner ce titre de champion. C’est aussi dans cette ville de Limbé que nous avons pu nous maintenir. Je saisis cette opportunité pour remercier les supporters de PWD de Bamenda qui sont ici à Limbé par rapport à tout ce qu’ils ont apporté à l’équipe. Nous avons décidé que c’est ici que nous allons recevoir nos matches de Ligue de champions africaine.

Pré-saison: La Panthère du Ndé poursuit sa préparation à Limbe

Affaire UMS de Loum – Djonkep : vers le maintien de la relégation d’UMS de Loum

Share This