Le patron du banc de touche du Cameroun lors de la CAN 1992 au Sénégal est décédé ce mardi 12 mai 2020 à 69 ans.

L’ancien sélectionneur des Lions Indomptables Philippe Redon n’est plus. Le technicien français qui a conduit le Cameroun en demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations 1992 est décédé ce mardi 12 mai 2020 à l’âge de 69 ans. L’annonce de sa disparition a été faite par le Stade Rennais, qui a adressé « ses sincères condoléances à sa famille et ses proches ». Formé à Rennes, où il a joué de 1971 à 1975, cet ancien attaquant a également été membre du staff professionnel de 2002 à 2007 en occupant le poste d’entraîneur adjoint aux côtés de Vahid Halilhodzic, Laszlo Bölöni puis Pierre Dréossi.

Il restera le premier buteur de l’histoire du club breton en Coupe d’Europe, c’était le 15 septembre 1971 face aux Glasgow Rangers en C2 (1-1). Pendant sa carrière de joueur, Philippe Redon a également évolué au PSG, aux Girondins de Bordeaux, au FC Metz ou encore à l’AS Saint-Étienne.

Ancien sélectionneur du Cameroun et du Liberia
Devenu entraîneur à la fin des années 1980, Philippe Redon avait commencé cette deuxième carrière à Créteil, avant de prendre en charge le RC Lens pour quelques mois en 1989. Il a également été sélectionneur du Cameroun, demi-finaliste de la CAN 1992, et du Liberia en 2000.

Titulaire d’un diplôme en pharmacie et du DEPF (Diplôme d’entraîneur professionnel de football), Philippe Redon a aussi occupé le poste d’instructeur de la FIFA.

Le onze camerounais de rêve de Patrick Mboma

Démenti: Makoun n’a jamais signé au Tout Puissant Mazembe

Share This