Stéphane Ndzana, sélectionneur de la formation camerounaise accuse l’arbitre d’avoir joué pour  les Etats-Unis, leur premier adversaire de ce mondial Uruguay 2018.

Battues 0-3 par les Etats-Unis à l’occasion de la 1ère journée de la phase de poules de la Coupe du Monde de football féminin Uruguay 2018, les Lionnes indomptables cadettes ont vécu un match frustrant. Selon le sélectionneur de cette formation, Stéphane Ndzana, l’arbitre de la partie ne leur a laissé aucune chance de s’exprimer face à leur adversaire.

« Mon sentiment pour l’instant, c’est le sentiment de quelqu’un qui a été frustré durant son premier match de Coupe du Monde. Nous maitrisions bien le sujet, nous avons joué près de 20 minutes dans le camp adverse. Mais nous ne savons pas comment l’arbitre a commencé à se retourner pour pouvoir jouer à la place de l’adversaire qui n’avait pas un bon niveau pourtant », a déclaré à la fin du match, le technicien en colère.

Stéphane Ndzana reproche concrètement à la dirigeante de la partie d’avoir « posé un penalty qui était hors de la surface en donnant un carton rouge à la gardienne, alors que la loi de la FIFA dit qu’on ne doit pas poser le penalty et donner le rouge », explique le coach camerounais. Il se satisfait néanmoins de la réaction des responsables de la FIFA sur le terrain qui se sont montrés préoccupés par cette injustice vécue par la sélection camerounaise. « On se dit que la FIFA pourra faire des interventions auprès des arbitres pour que nous ne soyons plus marginalisés. Il y a un peu de discrimination dans ce que j’ai vu, l’arbitre a tout joué pour l’adversaire qui n’avait pas un bon niveau », martèle le sélectionneur.

Malgré cette lourde défaite, l’équipe camerounaise est loin de céder au découragement. « C’est vrai que les filles sont vraiment déçues par ce comportement, mais nous leur avons parlé et elles comprennent que nous étions au-dessus de l’adversaire. Nous maitrisions notre sujet. Mais on croyait trouver des adversaires très forts tactiquement, mais là, ça ne vaut pas la peine, ça ne vaut rien. Les filles ont compris que si jamais, avec tout ce qu’on a fait comme revendications, les arbitres  nous laissent jouer, nous allons gagner tous les deux matches restants. Parce que nous avons vu les prochains adversaires jouer tout à l’heure et le niveau était bas. Ce n’était pas un bon niveau en tant que tel », rassure Stéphane Ndzana.

Les Lionnes indomptables terminaient cette rencontre à 9 contre 11, après l’expulsion de la gardienne  Christemile Ornelle Onomo Etaba (45+1) et la défenseure Claudia Voulania Dabda (82e). Leur prochaine rencontre dans cette compétition est programmée pour samedi, 17 novembre 2018 face à l’équipe d’Allemagne, leader du groupe C et vainqueur de la Corée du Nord 4-1 à la première journée.

 

Mondial U17: Mauvaise entame pour les Lionnes cadettes

Lions U23: Le onze de Rigobert Song face au Tchad

Share This