L’Afrique aura désormais quatre représentants en Coupe du monde. Le 28 décembre 2020, le Bureau du Conseil de la FIFA a confirmé ce changement qui entrera en vigueur à l’édition 2023.

C’était dans l’air, c’est désormais acté : la Coupe du monde féminine se jouera à 32 équipes dès la prochaine édition. Cette décision découle de la mesure d’élargissement du format de la Coupe du Monde de 24 à 32 équipes afin d’encourager le développement du football féminin. Grâce aux performances des Camerounaises et Nigérianes qui avaient terminé huitième de finalistes lors du mondial 2019 en France, l’Afrique aura désormais 4 représentants.

D’après la nouvelle répartition des places directes (29 sur 32), six places reviennent à la confédération asiatique de football (AFC), quatre pour la Confédération Africaine de Football (CAF), autant pour la zone CONCACAF, trois pour la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL), une pour Confédération du football d’Océanie (OFC) et 11 places directes pour l’UEFA.

Lions U17 : Les lions cadets au travail !

Éliminatoires des J0 : Aboudi Onguene absente

Share This