Les joueurs auraient même menacé de ne pas jouer la rencontre Cameroun-Moldavie et préparent un dernier coup de force avant le départ pour le Brésil.

Le sélectionneur des lions indomptables s’est vu confier la responsabilité de hisser le drapeau camerounais au Brésil à la place de Samuel Eto’o qui a emmené ses troupes aux vestiaires après la fin du match pour signifier leur mécontentement au sujet du problème des primes non réglé. Une façon pour eux de ridiculiser le premier ministre obligé de remettre le drapeau Camerounais à l’Allemand Volker Finke.
Tout le staff sans les joueurs  a été réuni sur l’aire de jeu. Entouré d’Adoum Garoua, Ministre des Sports et de l’Education Physique et Joseph Owona, président du Comité de Normalisation, le chef du Gouvernement camerounais a remis au sélectionneur de l’équipe du Cameroun, le drapeau tricolore qui devrait flotter dans le quartier général des Lions Indomptables lors de la Coupe du Monde brésilienne.
Le choix du sélectionneur allemand a surpris le public de Mfandena qui attendait le capitaine Samuel Eto’o Fils dans ce rôle. Seulement, le numéro 9 des lions indomptables s’est montré très discret ce samedi, lui qui n’est apparu que furtivement derrière le banc de touche de son équipe alors que la rencontre était déjà rendue à la deuxième mi-temps. Il a ensuite disparu environ dix minutes avant la fin de la partie. Au moment de la cérémonie, tous les joueurs avaient déjà rejoint le capitaine aux vestiaires. Nos sources nous informent que les joueurs auraient même menacé de ne pas jouer la rencontre et préparent un dernier coup de force avant le départ pour le Brésil.
etoo
 « Pour moi, c’est clair qu’on va défendre ce drapeau parce que, il y a une équipe qui est prête, il y a un capitaine qui va être prêt. C’est dommage qu’il a une petite blessure… Vraiment, tout le staff est prêt, c’est pourquoi on va défendre ce drapeau. Ce n’est pas seulement moi, ce n’est pas seulement le capitaine, mais, c’est toute l’équipe qui va défendre ce drapeau »,
a déclaré pour sa part, le sélectionneur allemand en conférence d’après-match. Il a par ailleurs sollicité le soutien du public camerounais en vue de faire une bonne Coupe du Monde. En espérant que d’ici là, l’éternel problème de primes sera réglé.

Cameroun-Moldavie : Les Lions auraient pu faire mieux

Volker Finke : « Kana-Biyick est jeune »

Share This