Mohammed Djetei au service de la relève lion indomptable.

Au fil des rencontres, le défenseur central de l’Union Sportive de Douala émerveille par l’immensité de son talent. Beaucoup le voient mal terminer la saison chez les Nassara Gamakaï.

Dimanche, il a une fois de plus été intraitable dans la défense de l’Union Sportive de Douala, à l’occasion du match qui opposait les verts et blancs à la formation libérienne de Nimba United FC (1-0), rencontre comptant pour la manche retour des Préliminaires de la Ligue des Champions de la CAF. Le défenseur international camerounais a régalé le public par ses interventions autoritaires et ses gestes techniques hors du commun. Rigobert Song, sélectionneur des Lions Indomptables A’ qui était présent dans les tribunes n’a pas caché sa satisfaction suite à la prestation de ce joueur prometteur sur lequel il mise probablement pour les futures échéances.

J’ai été satisfait par ses interventions, par sa lecture de jeu. Je dirai qu’il n’est pas nouveau dans mon esprit. Je pense qu’il a d’abord été là et aujourd’hui je ne fais que confirmer ce que les autres ont vu par le passé. Je suis satisfait de savoir qu’il y a un jeune qui a l’esprit et j’espère que dans le futur, il essayera de faire encore un peu plus

a indiqué l’ancien capitaine des Lions Indomptables séniors, à la fin de la rencontre.

djeiti mohammed

Il n’a suffi que d’une seule saison en Ligue 1 à Mohammed Djetei pour mettre tout le monde d’accord sur l’immensité de son talent. En une année, il a parcouru toutes les sélections camerounaises où il était éligible (Junior, espoir, A’ et sénior). Joseph Siewe, son coach chez les Nassara compte énormément sur lui pour aller chercher le titre de champion du Cameroun cette saison.

« C’est un maillon essentiel pour notre équipe. C’est un enfant qui est pétri de qualité, c’est à nous de l’amener à continuer progresser pour finir sa marge de progression »

indique à lionindomptable.com, le coach des Gamakaï Nassara.

Mais si elle veut le garder jusqu’à la fin de la saison, l’équipe de la capitale économique devra faire preuve de résistance eu égard aux sollicitations qui fusent de partout.

« On pense qu’au niveau local, il a ce qui se fait le mieux. Maintenant il faut qu’il aille à l’extérieur mais il va d’abord faire cette saison avec nous. Il y a tellement d’offres que je ne suis pas sûr s’il va finir la saison avec Union »,

confie Franck Happi, président du Conseil d’administration de l’Union Sportive de Douala.

Mais en attendant de savoir ce que lui réserve l’avenir, Mohammed Djetei s’est déjà fixé ses ambitions pour la saison en cours. En Ligue 1, il souhaite aider son club à terminer champion du Cameroun tandis qu’avec les sélections nationales, il rêve d’aller le plus loin possible, tout en terminant son intégration chez les séniors. Il a déjà la rencontre Cameroun-Afrique du Sud du 26 mars 2016 à Limbe, comptant pour les éliminatoires à la CAN Gabon 2017 en ligne de mire. « C’est mon souhait d’être dans la liste. Et j’essaie de travailler chaque jour pour cela », assure-t-il. Pour son président, un tel scénario serait tout sauf une surprise. « Je pense qu’il est dans les tablettes des entraineurs et maintenant, ce sera à lui de prouver sur le terrain si l’occasion lui est donnée », pense Franck Happi.

Après une prestation remarquable lors du dernier CHAN au Rwanda, Mohammed Djetei Camara, 22 ans, s’est taillé une réputation qui va désormais au-delà du triangle camerounais. Sa force ? « Le travail », répond-t-il. L’ancien joueur d’International Sporting Club, club de deuxième division dans la ligue régionale de football du Littoral (2012-2015) bénéficie aussi d’un grand soutien de la part de ses parents qui l’ont toujours encouragé à jouer au football. Il aimerait un jour revêtir les couleurs du club anglais de Liverpool, son équipe de rêve. Le défenseur espagnol Sergio Ramos lui sert de modèle.

djeiti

Espagne : Kameni a-t-il une dent contre le Real ?

Kameni blessé et indisponible pour 2 mois

Share This