Dans une interview exclusive accordée au site Giga-foot, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, très instable sur le plan professionnel depuis plusieurs années a évoqué son avenir et la possibilité de rejouer pour un club camerounais.

Je reste opérationnel à 30 ans. Avant que le Covid-19 ne me bloque, j’étais sur le point de m’engager en Thaïlande. J’avais déjà mon précontrat entre les mains. Mais rien n’est encore calé. Donc je peux toujours m’engager avec un club au Cameroun, à condition que cette équipe ne se dise pas que c’est Charly Fomen qui avait signé un gros contrat à Marseille, mais que c’est un joueur comme les autres. C’est vrai que je n’ai pas faim, mais il faut que les présidents de club au Cameroun puissent apprendre à respecter les joueurs qui ont un vécu. Mon problème souvent à Feutcheu est que je n’étais pas très concentré parce que c’est tous les joueurs qui venaient me poser leurs problèmes. Las d’y apporter des solutions, j’étais obligé de dire à l’entraineur de dire aux autres joueurs de me laisser me concentrer. Quand cela a été fait, mon rendement était meilleur. Mais si je dois encore jouer au Cameroun, il faut que ce soit pour des clubs de Douala, Yaoundé et Limbé. Mais Bafoussam n’est pas exclue. La seule condition est que les président ne soient plus complexés et voient ce que j’ai gagné auparavant. Ils doivent avoir beaucoup de considération pour ces joueurs qui ont un vécu et qui veulent retourner au pays parce que cela permettra de relever le niveau du championnat local. Pour le moment les clubs peuvent directement me contacter ou le faire par le biais de Giga-foot.” A-t-il indiqué.

Mercato: Le PSG bien placé pour Onana?

Mercato: Onana et l’Ajax pas loin d’un conflit

Share This