Le milieu camerounais préfère poursuivre sa carrière en Belgique alors qu’il avait d’autres sollicitations notamment en France et en Turquie.


L’intérêt de la Gantoise pour le jeune milieu camerounais Frank Boya (23 ans) était connu depuis plusieurs mois. Alors que le champion d’Afrique 2017 termine son contrat avec le Royal Excel Mouscron le 30 juin 2020, il a trouvé un accord avec le géant du championnat belge qui emploie déjà un autre camerounais, en la personne de Michael Ngadeu Ngadjui, défenseur central. Sollicité également par le RC Lens en France et Trabzonspor en Turquie, l’ancien milieu d’APEJES préfère poursuivre sa carrière en Belgique, pays qu’il a rejoint durant l’été 2017 après un passage compliqué à Munich 1860, son premier club sur le sol européen.


Alors que sa première saison passée à Mouscron avait été marquée par l’accumulation de pépins physiques, le joueur polyvalent a explosé dès la deuxième année sous la direction de Bernd Storck. L’entraîneur allemand en avait rapidement fait l’un des pions essentiels de sa formation. Bernd Hollerbach a ensuite embrayé le pas puisque le milieu de terrain est celui qui compte le plus de temps de jeu cette saison à l’Excel (2.480 minutes).


Alors que les mouscronnois avaient sollicité une prolongation de contrat, les deux parties ne sont jamais parvenues à s’entendre. Ayant senti le coup, la Gantoise était déjà sur la trace du joueur depuis janvier. Elle a tenu la corde jusqu’à ce que l’accord final soit conclu. La durée de son contrat à la Ghelamco Arena sera dévoilée en cette fin de semaine, selon les médias belges.

TOKO-EKAMBI À LYON : Un jackpot pour Aulas !

PSG : clap de fin pour Eric Maxim Choupo-Moting

Share This