En conférence de presse d’après match, le sélectionneur du Cameroun a analysé le match nul contre le Mali (1-1) et surtout justifée l’absence de Jacques Zoua et la titularisation de Karl Ndedi sorti à la 23e minute de jeu.

Sur le match nul

Le Mali a présenté une très bonne collectivement. Ils ont des individualités qui nous ont fait mal. Nous avons mis en place un collectif pour bien défendre. On a pu tenir jusqu’à fin. Nous aussi on s’est créés des occasions, mais ce n’était pas possible vu que la défense était bien positionnée.

A propos de la titularisation de Karl Ndedi Kenne

Nous avons pris la décision de l’aligner mais il s’est blessé très tôt. On a pensé qu’il pouvait jouer tout le match. La comparaison entre Etame Ngombe et Karl Ndedi Kenne est un autre débat.

Sur l’absence de Jacques Zoua 

Jacques Zoua souffre d’un problème musculaire. Je pense qu’il reviendra dès le prochain match.

Sur les attaquants

Ce qui est important c’est de marquer les buts. Le football est un sport collectif. Si un défenseur marque le but, pourquoi ça devrait gêner. Les défenseurs peuvent autant marquer que les attaquants sur balles arrêtées. Je reconnais que les attaquants présentent beaucoup de difficultés pour marquer. C’est tout à fait naturel. Il y aura lors des entrainements un travail devant les buts pour leur donner des opportunités. Je dois dire que les attaquants que nous avons sont capables de marquer, mais jusqu’à présent les opportunités n’ont pas été bien exploitées. Peut-être dès le prochain match ils s’appliqueront pour bien marquer plus que les défenseurs. Pour nous, le plus important est de marquer les buts quel qu’en soit le buteur.

Nouhoum Diané : “Nous sommes satisfaits du résultat”

Cameroun – Mali (1-1) : Moussa Kyabou élu homme du match

Share This