Si vous avez raté l’élimination du Cameroun en demi-finale du CHAN 2020 mercredi soir, ne vous-en faites pas. La rédaction de Lion Indomptable vous propose un compte rendu détaillé de la prestation de chaque joueur. 

Haschou Kerrido : 3/10 

Sur une série de bonnes prestations depuis le début du CHAN, il est passé à côté face au Maroc. Sa mauvaise soirée commence par cette passe dangereuse qu’il met Yankam Basile en difficultés. Ca aurait pu être fatal si les marocains étaient efficaces. Sur le premier but marocain à la 28e minute, il se rate complètement en lâchant le ballon malencontreusement après un coup-franc anodin tiré par Omar Namsaoui. Aux aguets, Soufiane Bouttini surgit et marque. Sur le 4e but marocain en fin de partie, il n’est pas exempt de tout reproche.

Etame Ngombe : 4/10

Combattif et très engagé, ses efforts ont été cependant insuffisants pour prendre la mesure des assauts marocains. Comme souvent, il a défendu debout et relancé proprement jusqu’à cette passe latérale approximative que Soufiane Rahimi transforme à la 73e.

Salomon Banga : 4/10

Très présent dans les duels, il veille aussi au bon positionnement de ses coéquipiers. Avec Yankam, il s’embrouille sur une balle aérienne par défaut de communication. Ce qui aurait pu causer un but marocain. Mais comme Etame Ngombe, le capitaine Banga a livré un match passable, malgré ses relances qui sont rarement arrivées à bon port

Steve Keuni : 3,5/10

Il fait une passe dangereuse à l’adversaire à la 16e minute, heureusement que ses compères de la défense stoppent l’action marocaine. Durant la première mi-temps, il donne le sentiment de vouloir absolument se débarrasser du ballon avant d’essayer de se reprendre à la seconde mi-temps. Dans l’ensemble, il a été juste défensivement et offensivement.

Basile Yankam : 4/10 :

Pour sa première titularisation, il n’a pas beaucoup déçu. Il gagne presque tous ses duels, mais ses relances manquent de précision. Il est aussi pris à défaut par la vitesse des attaquants adverses. Prudent, il a joué régulièrement fixe  pour éviter les contres adverses. Un handicap pour le Cameroun.

Gabriel Fils Penda : 4/10

Contraint de courir après le ballon au milieu de terrain pour empêcher le Maroc de jouer, Il a beaucoup peiné dans l’entrejeu. Son impact ne s’est pas fait ressentir dans un milieu de terrain où les Lions l’Atlas ont su développer leur stratégie en cherchant un maximum des fautes pour des éventuels coup-francs.

Félix Oukine : 4/10

Assiégé au milieu de terrain, il était loin de ses performances habituelles. L’organisateur du jeu des Lions a été réduit à un rôle défensif face au pressing du Maroc qui a nettement gagné la bataille du milieu de terrain.

Hassana Mamoudou : 2,5/10

Positionné sur le flanc droit, il percute en début de première période et ne montre rien en deuxième mi-temps. Transparent, il est remplacé à 72e par Franc Ondoa.

Yannick N’djeng : 2/10

Il a évolué plus bas que face à la RDC. Bouffé par une défense marocaine bien organisée, il n’a jamais réussi à se défaire du marquage et a vécu une soirée sous l’emprise de la défense marocaine. Il est remplacé par Rayonne Mbougain.

Ako Assomo : 3,5/10

L’homme du match du quart de finale contre la RDC était aux antipodes de ses performances ce mercredi. Très sollicité, il ne s’est créé aucune occasion digne de ce nom. La faute aux marocains qui l’ont bien muselé et ne lui ont pas donné l’occasion de s’exprimer.

Man Ykre : 2,5/10

Cadenassé, il a peiné à s’imposer physiquement et tactiquement bien assise. Sa vitesse habituelle n’a pu faire la différence. Il enchaîne contrôles et passes ratés qui lui valent son poste à la 62e lorsque Antony Kevin Mfédé le remplace.

 

Lappé Bangoura : “On a pas bien joué”

Anthony Baffoe : “Les Camerounais connaissent le football”

Share This