L’attaquante camerounaise était présente en conférence de presse ce matin. Elle a répondu aux questions sur son retour dans la tanière et ses objectifs avec le Cameroun dans cette CAN.

Un mot pour votre premier match contre l’équipe du Mali

Personnellement nous sommes très heureuses d’avoir entamé notre premier match avec une victoire et ça renforce le moral de toute l’équipe, nous sommes sereines et gardons notre calme pour le prochain match.

Le Cameroun en tant que vice-championne d’Afrique prend-elle cette compétition à la légère ?pense-t-elle l’avoir déjà gagnée ?

Nous ne prenons pas cette compétition à la légère, ni les équipes qui y participent. Nous sommes toutes déterminées et avons pour objectif d’aller à la finale et de la remporter.

Apres neuf ans d’absence dans la tanière vous revenez et pour votre premier match vous êtes femme de match. Est-ce une revanche définitive lancée pour vous ? Et quel est le mot d’ordre pour toi pour la suite de cette compétition ?

Je ne dirai pas que c’est une revanche, mais juste un retour aux sources. Je suis Camerounaise et je le resterai tout le restant de ma vie. Je reviens avec la détermination selon laquelle la CAN, il faut au final que le Cameroun la gagne et j’ai envie de la gagner avec mon pays avant d’arrêter de jouer au football. Pour moi c’est une satisfaction après neuf ans de revenir dans la tanière et je dis merci au coach qui a vu ceux de quoi je suis capable et qui a cru en moi et je donnerai toujours tout comme j’ai toujours eu à le faire pour qu’ensemble nous puissions gagner cette édition.
Mon objectif c’est de gagner. Je m’attèle aux entrainements, je suis déterminée, je mets mon engouement à l’œuvre pour que mes coéquipières et moi nous puissions aller au bout et sortir de là vainqueurs.

Quelle est votre motivation au regard de cette compétition ?

Je rigole pour cette question parce que la seule motivation que j’ai c’est mon pays et pas autre que celle là. Je veux juste défendre les couleurs de mon pays et quand on défend les couleurs de son pays, on est hargneuse, on donne tout et le potentielle que j’ai c’est d’apporter mes qualités techniques et physiques à mes coéquipières. Je n’ai pas d’autres motivations autres que d’être la lionne-là qui a été choisie pour défendre les couleurs de son pays.

Comment vous préparez ce match face à l’Algérie ?

Nous préparons avec beaucoup de sérieux, parce que toutes les équipes qui se sont qualifiées pour cette compétition, il ne faut pas les prendre à la légère. Peu importe les années précédentes où on a dû les rencontrer, alors il faudra les prendre avec ce sérieux là parce que hier elles ont montré beaucoup de qualités et beaucoup de combativités aussi. Nous n’entrerons pas dans le terrain avec un air de supériorité, non, nous respecterons l’adversaire et nous allons tout faire pour gagner.

Si le Cameroun parvient à entrer dans le dernier carré, quelle sera votre impression?

Ça ne sera pas qu’une impression, on va arriver dans le dernier carré. Nous n’avons pas d’autre issue que celle-là. Nous sommes préparées, déterminées et nous avons tous les éléments à notre portée. Nous n’avons plus qu’à les dérouler, en écoutant les consignes du coach, en restant focus, respectueuses et je pense qu’avec tout ce que nous avons appris, on aura les qualités pour pouvoir entrer dans le dernier carré.

Propos recueillis par Léger Tientcheu à Accra

CAN 2018: La tanière respire l’optimisme

CAN GHANA 2018: Les lionnes enchaînent face à l’Algérie

Share This