Les lions flirtent avec la défaite.

Choupo Moting et ses coéquipiers sont passés de justesse à côté d’une défaite face aux aigles.

Entrée mitigée pour les Lions Indomptables dans la 30ème édition de la CAN. Les Lions Indomptables ont été tenu en échec par une très bonne équipe du Mali qui méritait sûrement mieux qu’un match nul (1-1). Les lions, amplement dominés en première mi-temps, ont essayé de donner plus de répondant en seconde période.

Ondoa magistral.

La rencontre débute sur une nette domination malienne menée par son milieu de terrain Bakary Sako sur tous les bons coups. Avec ses accélérations sulfureuses, il a, à maintes reprises mis en difficulté la défense camerounaise, obligée de concéder deux corners avant la 10ème minute. Fabrice Ondoua, le jeune gardien des tricolores a du aussi briller à plusieurs reprises pour empêcher le joueur de Volwerampton de scorer (9e, 21e…) pendant que la défense avait déjà l’air de vaciller face à ces multiples pressions.

Jusqu’à la fin de la première période, le Cameroun ne s’est véritablement montré dangereux qu’à la 18ème minute où après une succession de passes idéalement exécutées, Vincent Aboubakar butait sur le portier malien. La sortie précoce de Eyong Enoh sur blessure a aussi sûrement bouleversé les plans de Volker Finke. Jusqu’à la fin de la première mi-temps, les nombreux supporters du Cameroun restaient sur leur faim.

Edgar Salli remuant

De retour des vestiaires, les lions semblaient relever la tête. Bakary Sako était relativement neutralisé. Salli Edgard, après trois contrôles spectaculaires de la tête a été fauché à l’entrée de la surface de réparation (57e). Le coup franc exécuté par Chedjou passe au dessus de la barre.

Aboubakar tire à quelques centimètres des buts (63e). L’équipe du Mali a gardé la même ténacité et la même détermination non sans continuer de multiplier des actions dangereuses. C’est tout logiquement qu’elle trouvait l’ouverture du score à la 70 ème minute. Oeuvre de Sambou Yatabare, oublié par la défense et qui a tout le temps d’apprécier la position d’Ondoua pour le prendre à contre pied.

Face à cet avantage malien, Finke revoit son dispositif tactique en faisant rentrer Franck Etoundi. Le but égalisateur de Oyongo Bitolo intervient à la 84ème minute. Le Mali croit avoir repris l’avantage sur un nouveau but de Yatabare qui est finalement signalé hors-jeu (90+1). Le Cameroun est sauvé. Il devrait présenter un meilleur visage lors de la prochaine rencontre samedi face à la Guinée Conakry.

Cameroun-Mali: le onze entrant

Cameroun-Mali; les temps forts en image

Share This