Jean Michel Aulas, le président du club lyonnais envisage d’acquérir définitivement le joueur prêté l’hiver dernier par Villarreal.

Prêté à l’Olympique lyonnais l’hiver dernier par le club espagnol de Villarreal, avec option d’achat, l’attaquant camerounais Karl Toko Ekambi était censé retourner chez le sous-marin jaune en cas de non qualification de l’OL en Coupe d’Europe. Cette condition fixée pour lever l’option d’achat devrait être revue, si l’on en croit une sortie de Jean Michel Aulas, le président du club rhodanien dans le journal Le progrès. « On a négocié d’avoir un peu plus de temps pour lever l’option d’achat. L’option était liée à une qualification en Coupe d’Europe. Si les championnats ne sont pas terminés, on ne peut pas. On a demandé à Villarreal d’aller jusqu’à fin juillet, on n’a pas la réponse. Mais notre idée est de lever l’option pour Karl, car on est très satisfait de lui », a révélé le patron du club lyonnais.

Une telle décision rejoindrait la volonté du buteur camerounais qui n’a jamais caché son envie de revenir en Hexagone. L’ancien attaquant d’Angers compte 2 buts et 3 passes décisives en 12 matches, toutes compétitions confondues avec l’OL. Une performance satisfaisante pour la direction du club français. Plusieurs analystes redoutaient ces dernières semaines un échec de ce transfert à cause de la pandémie du Coronavirus à l’origine de l’arrêt des championnats.

Mercato: Choupo-Moting dans le visueur du Torino

André Onana : Comme un air d’adieu

Share This