Avec Kadewere, Toko Ekambi et Memphis, l’Olympique Lyonnais possède un trio offensif de feu. Et l’OL n’a même pas à gérer une guerre des ego.

« Je vous préviens qu’on a la puissance de feu d’un croiseur, et des flingues de concours ». Rudi Garcia pourrait paraphraser Michel Audiard et les Tontons Flingueurs au moment d’évoquer son trio offensif composé de Tino Kadewere, Karl Toko Ekambi et Memphis Depay. Car à eux trois, les attaquants lyonnais ont marqué 33 des 50 buts inscrits par l’Olympique Lyonnais en Ligue 1 après la 24e journée de Championnat, seul le PSG ayant fait mieux avec 55 réalisations. Cette force du trio offensif ne se dément pas journée après journée, et l’OL sait que cela constitue une force énorme dans une bataille à 4 avec Paris, Lille et Monaco où les points valent de l’or. Mais comme souvent, on pourrait craindre que cette réussite des trois attaquants finisse pas provoquer une bataille interne où chacun voudrait tirer la couverture à lui. Que les supporters de Lyon se rassurent, entre Kadewere, Toko Ekambi et Memphis, tout va bien et l’entente est parfaite.

C’est ce que confirme Gérald Baticle, adjoint de Rudi Garcia et au contact quotidiennement avec la KTM lyonnaise. « Le risque, quand ça marche bien, c’est d’avoir envie de battre un record personnel, d’être leader du nombre de buts, de passes décisives, d’être plus individualiste et plus égoïste. Mais ce sont trois mecs intelligents, ils ont compris qu’ils feront monter leurs stats grâce aux autres », explique, dans Le Parisien, le technicien lyonnais, qui affirme que dans ce trio de choc Kadewere-Toko Ekambi- Memphis, c’est l’attaquant néerlandais qui donne le tempo. Memphis Depay apprécie le fait d’avoir pris du galon dans la hiérarchie et d’être le seul patron sur le terrain. Ce qui est certain c’est qu’avec trois joueurs aussi efficaces l’Olympique Lyonnais peut espérer aller loin cette saison.

Ajax : La FIFPRO soutient André Onana

David Pagou : “On ne nous attendait pas là”

Share This