Grâce à la médiation de Jules Denis Onana, le Collectif des anciens lions indomptables de football (CALIF) et Célestine Ketcha Courtes, Ministre de l’Habitat et du Développement urbain, la famille de l’ancien lion indomptable a pu se réconcilier pour recevoir le logement offert par le Chef de l’Etat.

Après l’annonce de la décision du Chef de l’Etat de concrétiser sa promesse d’offrir un logement à chacun des 22 Lions indomptables ayant participé au Mondial Italie 1990, la gestion des cas des trois joueurs de cette expédition décédés (Louis-Paul Mfede, Benjamin Massing et Stephen Tataw) était au centre des préoccupations. Si la solution a pu être rapidement trouvée pour ce qui est de Benjamin Massing et Stephen Tataw où il n’y a eu aucune difficulté à déceler les ayant-droits, le cas Louis-Paul Mfede aura constitué un véritable casse-tête. L’ancien milieu de terrain camerounais est décédé le 10 juin 2013, laissant sa famille dans une profonde division. L’annonce du don du Chef de l’Etat a été le prétexte d’une nouvelle déchirure entre ses trois veuves et enfants. Il fallait absolument une réconciliation des différentes parties, condition indispensable pour avoir accès à ce cadeau présidentiel.

Le doigté de Célestine Ketcha Courtes

Très difficile au départ alors que les acteurs étaient engagés dans une course contre la montre, le processus a finalement abouti à un dénouement heureux, grâce à l’intervention de Célestine Ketcha Courtes, Ministre de l’Habitat et du Développement urbain et ex patronne de Louis-Paul Mfede à la Panthère Sportive du Nde, à la suite du Collectif des anciens lions indomptables de football (CALIF). « Lorsque le problème de maison s’est posé, il a fallu vraiment faire quelque chose pour réconcilier tout le monde. J’ai donc pris l’initiative de me rapprocher de madame Ketcha que je voudrai saluer pour sa générosité, sa disponibilité et pour son doigté lorsqu’elle a touché ce problème-là », se réjouit Jules Denis Onana, ancien coéquipier de Mfede qu’il a toujours considéré comme un frère, après avoir longtemps partagé la même chambre avec lui.
« Nous avons pris rendez-vous, poursuit l’ancien Lion Indomptable, j’ai invité toute la famille et les trois épouses et tous les enfants et nous avons décidé d’arranger ce problème. L’essentiel, c’était de préserver les enfants, nous avons demandé aux veuves de se mettre à côté et de voir le problème de leurs enfants… Il y a eu de petits éclats de voix mais je leur ai demandé de se focaliser sur ce qui nous intéressait : les enfants. Le Ministre a servi d’intermédiaire, leur a expliqué les choses et a joué son rôle de reine-mère pour leur expliquer face to face, heart to heart et après ça, les choses ont commencé à se décanter et vous avez vu aujourd’hui, les enfants sont venus prendre l’héritage de leur père, sans éclat de voix. Le travail en coulisse a porté et nous sommes heureux aujourd’hui que tout le monde soit satisfait »
Cette union retrouvée, la famille Mfede a tenu à l’afficher jeudi au Palais des Sports de Yaoundé au cours de la cérémonie de remise des clés des 22 logements offerts par le Chef de l’Etat, en se présentant en groupe pour recevoir le présent. Une image qui a naturellement constitué l’un des faits marquants de la soirée.

Bonaventure Djonkep. « Ça fait quatre ans que je suis au quartier pour avoir postulé pour être sélectionneur des Lions Indomptables »

Période FIFA : Le Cameroun cherche adversaires pour le mois d’octobre

Share This