L’institution suspendue en juillet 2019 par la FECAFOOT a été réhabilitée par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

 

Le verdict du Tribunal arbitral du sport (TAS) est tombé ce lundi 14 septembre 2020 dans l’affaire qui oppose la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) à la Fédération camerounaise de football. La plus haute juridiction sportive a donné raison au Général Semengue qui contestait la suspension de l’institution dont il avait la charge.

Le TAS estime que la suspension de la LFPC est illégale depuis le 18 octobre 2019, l’assemblée générale de la FECAFOOT tenue la veille de ce jour n’ayant pas validé la suspension décidée le 3 septembre 2019 par le Comité exécutif de la FECAFOOT.

C’est donc dire que c’est à la Ligue de football professionnel du Cameroun que revenait le droit d’organiser les championnats professionnels depuis cette date. Il n’est donc pas exclu que ces compétitions organisées par le Comité technique transitoire (CTT) dirigé Aboubalar Alim Konate soient purement et simplement annulées. Chaud devant…

FECAFOOT : François Kouedem éligible au Comité exécutif

Sentence TAS : la FECAFOOT prend acte

Share This