Joueur de Hearts en Ecosse depuis plusieurs saisons, Arnaud Djoum vient d’embrasser un nouveau challenge en signant à AL-Raed FC de Buraidah, un club de la Saudi Premier League. Le choix de  ce championnat exotique mais lucratif devrait pour beaucoup lui refermer les portes des Lions Indomptables, où les joueurs des « petits » championnats ont été déclarés indésirables sous l’ère  Clarence Seedorf. Mais l’intéressé ne croit pas à cette fatalité et se dit à la disposition du futur sélectionneur.

« Non ! C’est le championnat le plus relevé d’Asie. La Premier League regroupe les seize meilleurs clubs du pays et le championnat est très disputé. Le nombre de joueurs étrangers est porté à partir de cette saison de 7 à 8 par équipes. C’est ainsi qu’on y retrouve de nombreux internationaux étrangers dans le royaume saoudien : je peux citer : l’italien Giovinco, le français Louis Gomis, les marocains Nordin Arabat, Manuel Dacosta, Boussoufa (capitaine) ; le guinéen Ismaël Bangoura ; le nigérian Ahmed Musa et de nombreux algériens et brésiliens. Je pense très humblement que si je suis toujours performant, je serai sélectionné. De toutes les façons, je reste à la disposition du futur sélectionneur des Lions indomptables. » A-t-il indiqué dans une réaction accordée au site journalducameroun.com.

Patrick Kluivert : D’Adjoint chez lions, à Patron de la Masia

CAN 2019 – Jérôme Onguene : « Je n’ai pas compris pourquoi je n’ai pas été sélectionné »

Share This