Ce mardi, Toni Conceiçao a donné une conférence de presse à Yaoundé. L’occasion était la publication de sa liste finale en vue de la double confrontation contre le Mozambique. Découvrez les phrases marquantes de la confé du technicien portugais.
Nyom a été rencontré l’année dernière. On lui a dit qu’on souhaitait qu’il rejoigne l’équipe. On respecte le choix des joueurs et Allan nous a répondu que c’était le moment pour lui de se consacrer entièrement à sa famille et son club.” 
“Neyou jouait l’année dernière au Portugal dans ma ville natale. Donc je le connais. On le suivait et il a eu son transfert à St-Etienne. Je l’ai eu au téléphone pour qu’il vienne pour le match contre les pays-bas. Je lui ai présenté l’intérêt de venir représenter le pays, il n’a pas refusé, mais il ne se sent pas prêt.”
Pour Nkoulou, on a eu une réunion lorsqu’on s’est déplacés à Turin pour lui faire part de notre vision. On sait qu’il a eu une image assez négative de l’équipe nationale ces dernières années. Je me suis déplacé pour lui dire que j’ai besoin de lui. Il a dit devoir réfléchir. Après, il y a eu la convocation contre le Mozambique mais le match n’a pas eu lieu à cause de la pandémie covid-19. Le joueur avant ce match était disposé à venir. Je crois qu’on doit respecter la décision des joueurs. Certains ne sont pas prêts, d’autres ne veulent pas venir.”
Le message que je veux passer à tous les joueurs, c’est d’accepter de revenir représenter le pays. C’est quelque chose de très important. On a deux objectifs qui sont grands pour le pays : la CAN et les qualifications pour la coupe du monde. Et pour y parvenir, les joueurs doivent penser au pays, et non à eux-mêmes.”
“Je travaille sur le futur de la sélection. Si on veut avoir du succès en sélection, il faut qu’on ramène des joueurs qui ont faim et qui ont envie de gagner pour réaliser leurs ambitions. Les joueurs qu’on appelle ont de l’ambition. Un exemple contre le Japon, on a eu des difficultés dues au fait des restrictions. Et moi, dans ce match, j’ai pu donner l’opportunité aux jeunes joueurs qui l’ont saisie et j’ai senti dans se groupe qu’ils étaient prêts à surmonter les difficultés. C’est ça l’esprit que je veux pour mon groupe. Vous les médias avez un rôle important pour l’atteinte de ces objectifs. On doit se mettre tous ensemble et non être divisé.”

Cameroun – Mozambique : Antonio Conceicao fait le tri

Lions Indomptables : Les prescriptions médicales de William Ngatchou

Share This