En remportant deux matchs de fort belle manière contre le Mozambique, le sélectionneur Antonio Conceiçao vient de gagner beaucoup de points. Des points qui valident sa méthode et augurent de belles choses à un peu plus d’un de la CAN 2022. 

Moqué et critiqué depuis son arrivée sur le banc des Lions Indomptables du Cameroun, Antonio Conceiçao, aujourd’hui vainqueur de deux matchs d’affilée avec panache face au Mozambique, peut se voir auréolé de quelques épithètes dithyrambiques. Le technicien portugais doit cette nouvelle vague d’opinions favorables, à la prestation à la fois solide et efficace que son équipe a accomplie aussi bien à Douala qu’à Maputo. En inscrivant six buts en deux matchs, l’équipe a brisé un signe indien puisqu’il faut beaucoup cogiter pour se souvenir de la dernière fois où les Lions ont mis autant de buts dans une rencontre. En encaissant seulement un but lors de ces deux dernières sorties, les Lions ont fait preuve d’une certaine solidité défensive qui n’a aussi rien d’ordinaire. Ajoutez à ces qualités, l’esprit collectif du groupe. A l’issue de cette double confrontation contre les mambas, on dénombre une quantité industrielle de clichés des attaquants faisant des replis défensifs et d’échanges permanents entre des joueurs assoiffés de solidarité. Le changement de la vision individualiste de certains joueurs au profit d’un idéal collectif et homogène a été également suffisamment vu sur les pelouses du stade de la Réunification et de l’Estadio Nacional do Zimpeto. Après une période d’essai et longtemps resté hermétique aux critiques, Conceiçao est sur la voie d’imposer ce style qui pourra enfin permettre au Cameroun de redevenir une sélection cannibale.

Les plus sceptiques diront que le Mozambique est une sélection de second zone. Mais dans un contexte où il n’existe plus pratiquement de petites nations de football comme viennent de le témoigner le coup d’arrêt de l’Algérie, championne d’Afrique en titre, au Zimbabwe (2-2) et d’autres résultats surprenants, cette double victoire des Lions Indomptables contre le Mozambique mérite d’être considérée et perçue comme une avancée significative vers les résultats escomptés. Bien évidemment, tout n’a pas été parfait. Conceiçao et son staff doivent sûrement le savoir et mettront à profit les prochains regroupements pour se rapprocher davantage de leur objectif final.

François Ngoumou : “L’entraîneur a appliqué un bon plan de jeu”

Mozambique – Cameroun : Les Lions sur le chemin de retour

Share This