Dans un long entretien accordé à Foot Mercato, le sélectionneur du Cameroun, Antonio Conceiçao, se prononce sur plusieurs joueurs de l’équipe nationale. 

Sur Nicolas Nkoulou 

Nous savons qu’à notre arrivée, certains joueurs ne voulaient plus venir en sélection. N’Koulou en faisait partie. Nous sommes partis le voir en Italie, pour nous présenter, le rencontrer personnellement et discuter. Il nous a dit qu’il allait réfléchir. Il nous a dit qu’il était disponible pour revenir en sélection. Nous comptons évidemment sur lui. Nous espérons qu’il soit disponible.

Sur Clinton Njie

Pour ce qui est de Njie, il avait des questions à régler avec les dirigeants. Quand je suis arrivé, j’ai dit que la porte était ouverte à tout le monde. Il faut de la discipline et du respect envers toutes les composantes du football camerounais, staff, joueurs, entraîneur et dirigeants. Pour l’instant, il n’y a eu aucun souci. Njie a résolu ses problèmes, il est sélectionnable. Nous le suivons au regard de ses prestations en club (Dinamo Moscou). Nous souhaitons le voir évoluer au sein du groupe, au sein de la sélection pour voir si nous pouvons nous appuyer sur lui.

Ganago Ignatius 

Nous le suivons depuis la saison passée, lorsqu’il était encore à Nice. Nous l’avons déjà convoqué contre le Rwanda, le Cap-Vert et la Tunisie. Il figure clairement parmi nos choix. Nous avons discuté avec lui dès la saison passée, à Reims, après un match qu’il venait de disputer avec Nice. Nous l’avons mis en confiance. C’est un joueur que nous suivons depuis longtemps. Nous l’avons vu cette saison avec Lens. Nous sentons qu’il est dans une bonne phase, un bon moment, qu’il est motivé. Il est dans notre liste.

Sur Yvan Neyou

Yvan Neyou évoluait avec la réserve de Braga la saison passée. Braga, c’est ma ville. J’avais déjà beaucoup d’informations à son sujet. On le suivait déjà lorsqu’il était au Portugal. Puis il a été transféré en France. Nous avons vu quelques-uns de ses matches avec Saint-Étienne, c’était un joueur qui était dans notre première liste. Mais après avoir discuté avec le joueur, il n’est pas disponible pour représenter la sélection en ce moment. Il dit qu’il n’est pas encore prêt pour venir en sélection. C’est son choix, nous le respectons. Il ne figure donc pas dans la liste finale. C’est un joueur qui sort, pour l’heure, de notre radar, jusqu’à ce qu’il nous dise qu’il est disposé à nous rejoindre.

Sur Toko Ekambi 

Je le vois un peu moins bien qu’il ne l’était à Villarreal. Nous le suivons avec attention. Il était déjà convoqué quand il était en Espagne. Il a été transféré à Lyon. Il réalise des prestations inconstantes, c’est normale, il a changé de club, il se sentait déjà chez lui à Villarreal, où il était la référence offensive. Il a peut-être des difficultés liées à la manière de jouer de l’équipe, à la vie du club, je dois en parler avec lui. Il y a plusieurs facteurs qui peuvent expliquer cela. C’est un joueur qui possède de grandes qualités. C’est un joueur très froid dans le jeu, l’instinct du tueur dans la zone de vérité. Il faut comprendre ses caractéristiques et cela n’est peut-être pas encore le cas du côté de Lyon, même si je n’en suis pas sûr. Ce que je vois, c’est qu’il livre des prestations irrégulières, mais la qualité est là, et quand c’est le cas, ça revient très rapidement.

Cameroun – Soudan du Sud : Découvrez les compos de départ

Amical : Les Lions A’ coincent

Share This