Jacques Zoua est devenu officiellement un joueur local en s’engageant avec AS Futuro, une modeste formation de la quatrième division basée à Yaoundé. Qualifié de fait à disputer le championnat d’Afrique des nations, l’ancien attaquant du FC Bâle a été appelé par Martin Ndtoungou Mpile pour renforcer le secteur offensif des Lions A’ qui connait encore quelques carences. La grande question est désormais de savoir ce que peut apporter le champion d’Afrique 2017 qui n’a plus joué depuis avril 2020.

L’un des faits majeurs de la dernière liste de Martin Ndtoungou était la convocation de Jacques Daogari Zoua. Après de nombreux bruits de couloir annonçant l’arrivée de l’attaquant de 29 ans dans la tanière des Lions A’, la nouvelle est enfin devenue officielle. Libre de tout contrat depuis la rupture de son contrat avec le FC Viitorul Constanța (Roumanie) en avril 2020, le natif de Garoua qui s’est récemment engagé avec AS Futuro, un modeste club de ligue départementale, revient au devant de la scène. Le championnat départemental n’ayant pas repris droit de cité, il n’y a nul doute que le staff technique des Lions A’ l’a convoqué sur la base de ses multiples expériences, mais pas que. Lors de ses séances de remise en forme dernièrement dans les rangs de Coton sport, Jacques Zoua a impressionné les coachs et dirigeants de son ancien club qui ont tenté de le recruter. En novembre, lors de l’ouverture du Championnat national Ligue 1 à Yaoundé, Nouhou Moussa le directeur sportif du Coton Sport de Garoua confiait à Lion indomptable.net que “le joueur garde une bonne puissance physique et technique, mais qu’une entente n’avait pas été possible avec ce dernier au vu de ses prétentions salariales.”

C’est dire que Jacques Zoua a encore de beaux restes qui peuvent aider les lions A’ dans le secteur offensif. Un compartiment où on retrouve Yannick N’Djeng qui est revenu aussi se relancer au Cameroun. Auteur d’une petite bagatelle de buts lors des matchs amicaux, l’ancien attaquant de l’Espérance sportive de Tunis fait déjà parler de lui. Très attendue donc la paire d’attaque Jacques Zoua – Yannick Ndjeng. Si ce duo est en forme, rien ne mettra les défenses adverses à l’abri de la liquéfaction. Les enjeux du CHAN 2021 sont trop importants surtout pour Jacques Zoua dont les successives  contreperformances sous le maillot de la sélection nationale fanion ont détruit ses rapports avec le public sportif camerounais. Les retrouvailles entre le champion d’Afrique 2017 et le public s’annoncent très sensibles.

Prépa CHAN 2021 : les Lions A’ en route pour Douala

Billy Houto : « L’entraîneur doit utiliser une baguette magique pour remporter le CHAN»

Share This