A 26 ans, le camerounais Patrick Ekeng s’est fait emporter lâchement sur un terrain de foot.

Ce vendredi 6 mars, le malheur s’est de nouveau abattu sur le football camerounais. Le jeune milieu de terrain camerounais âgé de 26 ans Patrick Ekeng Ekeng est mort en Roumanie sur le stade de son nouveau club, le Dynamo Bucarest. Alors qu’il venait de rentrer en jeu après seulement 7 minutes, le jeune lion s’est effondré sans choc physique préalable.

Des tentatives de réanimation ont été faites durant une heure et demie sans réussite“,

a déclaré le médecin de Dinamo Bucarest Liviu Paltinean.

Je n’arrive pas à y croire. C’est un cauchemar. Pour moi, pour l’équipe et pour tous les supporteurs de Dinamo. C’est trop

a réagi Ionel Danciulescu, directeur général du club.

Formé au Canon Yaoundé, Patrick Ekeng avait découvert l’Europe en rejoignant le Mans avant de s’envoler pour la Suisse puis pour la Liga à Cordoba. Arrivé au Dynamo Bucarest cette année au mercato d’hiver le jeune patrick avait dans les jambes 12 rencontres et un but inscrit cette saison.

Le choc des images fait inévitablement échos au décès de l’autre camerounais Marc Vivien Foé survenu en 2003 en pleine demi-finale de la coupe des confédérations en France, face à la Colombie. Ces phénomènes de morts subites en plein matchs de foot deviennent récurrents et le dernier cas remonte à 2015 en Belgique; Grégory Mertens, défenseur de Lokeren disparaissait.

Patrick Ekeng était de la dernière expédition des lions indomptables à la coupe d’Afrique 2015. Vu comme la relève, le jeune Patrick n’a pas eu le temps de démontrer tout son talent au sein de son équipe nationale.

L’ensemble de la rédaction de lionindomptable adresse ses condoléances à toute la famille combien de fois durement éprouvée. Que son âme repose en paix.

Classement FIFA: Le Cameroun s’enfonce

Amical France-Cameroun: La France s’impose à l’arrachée

Share This