L’homme qui occupait le poste de Secrétaire Général de la Ligue régionale de l’Ouest depuis plusieurs années a été remplacé par l’ancien journaliste Rostand Youda.

L’information  est passée inaperçue dans plusieurs rédactions. Du moins, beaucoup n’ont certainement pas perçu son côté symbolique. Philippe Fodjo Tabopda n’est plus le secrétaire général de la Ligue régionale de football de l’Ouest. Il a été remplacé par Rostand Youda qui était jusque-là son adjoint, dans une décision rendue publique le 25 novembre 2019 par le Secrétaire général de la FECAFOOT, Benjamin Didier Banlock. « Nous avons l’honneur de vous faire connaitre que le Bureau du Comité Exécutif de la FECAFOOT a, lors de sa session du 20 novembre confirmé votre nomination au poste de Secrétaire Général de la Ligue de Football de l’Ouest. Nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’expression de notre considération distinguée », a écrit le patron de l’administration de l’instance fédérale au nouveau SG de la Ligue de l’Ouest.

Ainsi s’effondrait le long règne de Philippe Fodjo Tabopda dont les affidés considéraient comme « inamovible » parce qu’  « incontournable » dans la gestion du football à l’Ouest. Le motif de son remplacement n’a pas été rendu public. Mais le site d’information giga-foot.com basé à Bafoussam croit savoir que celui qu’on présentait comme l’un des hommes forts de la gestion du football dans la région de l’Ouest paie pour ses multiples gaffes au sein de cette institution. « Chaque saison, des accusations de favoritisme sous fond de corruption étaient portées contre lui par des présidents de clubs. Des sources dans l’entourage de la ligue de football de l’Ouest, rapportent que même le président de la ligue François Kouedem et même les autres membres de l’exécutif avait de la peine à contenir ses égarements. » Peut-on lire dans un article posté le 26 novembre sur ce média. « L’un des derniers, rappelle Giga-foot, c’est un communiqué qu’il leur a fait endosser il y a environ deux mois. Ledit communiqué supposé résulter des assises de comité exécutif régional, excluait certains journalistes des activités organisées par la Ligue régionale de football de l’Ouest. Or selon nos investigations Philippe Fodjo Tabopda n’avait reçu mandat de quiconque pour prendre pareille décision. Ce qui avait embarrassé tout le monde »

La FECAFOOT aurait, apprend-on désigné Rostand Youda sur la base des résultats d’un vote organisé lors du conseil régional de la Ligue de football de l’Ouest le 26 octobre 2019. Les 9 membres du Conseil qui avaient le choix entre philippe Tabopda et son adjoint auraient tous porté leurs choix sur Rostand Youda. Présenté comme un « sérial gaffeur », ses détracteurs espèrent que cette nouvelle « sanction » le sorte définitivement du football.

Mutation

A la Ligue régionale de football de l’Ouest, on réfute la thèse du limogeage expliquant que son départ du poste de SG a été voulu par le président de la FECAFOOT qui souhaiterait l’utiliser à d’autres fins.  « Je ne pense pas qu’on puisse parler d’un limogeage pour le cas de Philippe Tabopda. Je pense qu’en début de saison déjà, lorsque nous démarrions la saison sportive qui s’est achevée, la nomination de Philippe faisait problème parce que la fédération voulait l’utiliser à d’autres fins. On estimait qu’il est largement au-dessus des compétences qui sont les siennes au niveau régional et il y avait des ambitions chez le président de le redéployer ailleurs. Maintenant, ça a trainé jusqu’à la fin de la saison avec tout ce que cela a comporté. Il s’agit d’une mutation, sauf que le nouveau poste où il va être déployé n’est pas encore acté. Les gens font une très mauvaise interprétation de la situation puisque globalement sur le plan du travail, quand vous voyez les prouesses que réalise la Ligue, il est la cheville ouvrière au niveau de l’organisation, au niveau de la compétition… » Confie un membre du conseil de la Ligue régional de l’Ouest.

Affaire New Stars : Le Comité Technique Transitoire (CTT) dans l’embarras

Rostand Youda : « Mon parcours a été pour beaucoup dans ma nomination »

Share This