Après l’arrêt brusque de la Ligue 1 le 30 avril 2020 pour cause de pandémie du coronavirus, trois clubs français contestent toujours la décision de la Ligue de football professionnel (LFP), notamment l’Olympique Lyonnais, Toulouse et Amiens d’Aurélien Chedjou. Après le passage devant le conseil d’État jeudi, le club picard qui a terminé 19ème de Ligue 1 et dont les dirigeants espéraient se maintenir au bout des dix dernières journées, en est ressorti confiant.

Selon l’avocat d’Amiens Métropole Maître François Molinié  : “les jeux sont encore tout à fait ouverts pour une décision favorable du juge des référés du Conseil d’Etat”  .

Le juge des référés a demandé aux parties de fournir des pièces complémentaires d’ici la fin de semaine pour savoir si la relégation est la seule solution possible pour Amiens et pourquoi une Ligue 1 à 22 clubs ne serait pas envisageable.

La décision du Conseil d’Etat devrait être rendue en début de semaine prochaine.

Football africain: Jean Pierre Nsame, un grand fan de Didier Drogba

Allemagne: Et de 4 pour Kunde Malong

Share This