Auteur d’un but splendide face à l’Union sportive de Douala mercredi à Limbe, le jeune attaquant de 17 ans a tout pour devenir un grand.

Le but qu’il a inscrit mercredi au Middle Farm Stadium de Limbe face à l’Union sportive de Douala à l’occasion de la 8ème journée de l’Elite One, restera dans les annales. Léonard Chatelin Gweth a passé en revue toute la défense des Nassaras avant de tromper le portier Serge Diguel d’un tir vicieux. Une réalisation intervenue à la 61ème minute du match pour permettre à APEJES de rétablir l’équilibre, moins de 5 minutes après l’ouverture du score signée Aboubakari Sidiki (57e). Ce chef-d’œuvre est venu couronner un match parfait de la part du joueur qui aura infligé un véritable supplice à Stéphane Onguene et ses coéquipiers de la défense des Nassara GamaKaï. A l’image d’un Lionel Messi, sa capacité à garder le ballon et à se débarrasser facilement de ses vis-à-vis impressionne. Tout comme sa pointe de vitesse et son sens du but.

Le jeune  joueur de  17 ans qui disputait son premier match en première division ne pouvait faire une meilleure entrée « dans la cour des grands ». « Je suis content d’avoir marqué ce but pour mon premier match et j’espère que c’est le début de quelque chose. » A-t-il confié après le match. Même si APEJES concédait une défaite à la fin (1-2), il n’a pas manqué l’occasion d’arracher définitivement l’estime des spectateurs qui, forcément se souviendront longtemps de ce but splendide, comme on en voit rarement dans le championnat camerounais. En allant le dénicher à Lékie FC, club de Ligue régionale du Centre, Léon Aimé Zang le président d’APEJES a eu le nez creux.  « J’ai découvert moi-même le petit GWETH en championnat régional du Centre avec son club formateur Lekie FC. Je l’ai suivi lors des matchs à Yaoundé et dans les départements pendant toute la saison sportive passée. Il ma séduit par sa jeunesse, son talent, sa pointe de vitesse, son intelligence et surtout son sens de but. Aussi je l’ai fait suivre par des amoureux et connaisseurs de football comme Nino Asvel qui m’ont confirmé ce que je pensais déjà de lui », raconte le patron du club de la Mefou et Afamba. Comme tout bon chasseur de talents, le président d’APEJES  l’a immédiatement sécurisé auprès des dirigeants du club de la Lékié, en l’occurrence M. Ndzana et l’honorable Koa Luc.

Intégré au groupe majeur du club en début de saison, la nouvelle pépite n’avait pas encore eu l’occasion de cavaler les pelouses d’Elite One jusqu’à ce mercredi où il a enfin saisi sa chance pour directement crever l’écran. Les dirigeants du club vainqueur de la Coupe du Cameroun 2016 comptent désormais s’appuyer sur ses énormes qualités pour aller à la conquête de leurs objectifs cette saison. « Il est là parce que je crois en lui. Il a une bonne marge de progression, et je sais qu’il va beaucoup apporter à mon club pendant ce championnat. C’est une pépite à suivre de près, il n’a que 17 ans en passant », vante Zang. Pour sa part, le joueur qui n’a pas souhaité trop s’enflammer après cette prestation remarquable ne fait pas mystère sur ses objectifs personnels. « C’est ma première saison en Elite one. Je veux prendre du plaisir, aider mon club à avoir de bons résultats et aussi avoir de belles statistiques », confie-t-il. Nul doute qu’il fera beaucoup d’autres victimes avant la fin du championnat.

Assana Nah: Tout sauf innocent !

Aboubakari Sidiki : Le surdoué de l’Union sportive de Douala

Share This