Pour Lawrence Nkede, journaliste et analyste de sport, on n’est pas sorti de l’auberge. 

“Au vu de la guerre qu’il y a entre la Fécafoot et la LFPC, il était évident que nous arriverions à cette décision de la Fécafoot. Une décision qui ne sera pas respectée par la Ligue, confortée par la décision de sa réhabilitation venant du Tribunal arbitral du sport (Tas), et le versement de la subvention de l’État à son fonctionnement et en faveur des clubs. La guerre entre la “défunte” Ligue et sa tutelle la Fécafoot est loin d’être terminée car les uns et autres vont usés de leurs “réseaux d’influence” au sein de l’administration publique et des textes de loi pour tenter de s’écraser mutuellement. Pour ce qui est des clubs, ils ne doivent pas être tenus pour responsables. Car, forcés de choisir un camp, alors que le désir de jouer est au delà du conflit entre la Fécafoot et la Ligue.”

Benjamin Amenda : “Il n’y a pas eu retrait d’agrément à la Ligue”

UEFA Champions League (FF): Grâce à un doublé de Nchout Njoya, Valerenga terrasse Klaksvík

Share This