La pression était grande à l’entame de ce classico qui a opposé Union de Douala à Bamboutos de Mbouda soldé sur la victoire des Mangwas Boys 3 buts à 1. Après le faux pas de mercredi dernier, Laurent Djam n’avait pas droit à l’erreur. La victoire était la seule issue pour éviter l’avalanche de critiques des supporters, qui n’avaient pas digéré le match nul 0-0 face à AS Fortuna.

Bamboutos s’est bien repris cet après-midi n’est-ce pas ?

“On s’est corrigés un peu dans l’état d’esprit. On devait être un peu plus sérieux parce qu’il s’agit d’un championnat. Les joueurs ont essayé de le comprendre et ils se sont donnés, on a justement vu plus d’envie dans l’ensemble, un peu plus d’engagement. Maintenant sur le respect tactique, on a eu de quoi être satisfait aujourd’hui, même s’il y a encore des choses à améliorer”

La bataille au milieu de terrain était-ce la clé de la réussite ?

“Je crois que c’était elle qui était le plus importante. On a évité les failles qui pouvaient donner l’avantage à l’adversaire au regard de leur assise dans l’entrejeu. On a essayé de s’appliquer, on a très mal entamé la seconde période, mais on s’est repris parce que le respect des lignes, ça commence à venir progressivement, on va simplement continuer de s’appliquer”

Êtes-vous satisfait de l’apport de Njouaka en lieu et place de Ndi mis au repos ?

“On a 29 joueurs qui sont appelés à jouer, on n’a pas de joueurs particuliers qui puissent se prévaloir d’un titre foncier. Quand vous ne donnez pas satisfaction à un match, on pense à un autre. Je pense qu’il faut donner la possibilité à tout un chacun de s’exprimer. Vous avez vu qu’aujourd’hui, on a changé de gardien, on a changé le milieu de terrain, on essaye de mettre tout le monde en concurrence normale”

Le repositionnement de O’ojong en pointe vous donne-t-il des idées d’un changement tactique à l’avenir ?

“On essaie beaucoup de choses à l’entraînement, en phase de jeu il fait être courageux, et je n’ai pas peur de prendre des risques. On y avait pensé, on l’a fait et cela a marché. Ça nous donne d’autres idées et on va continuer à travailler. Maintenant ça ne doit pas être une première source d’inspiration pour nous. On a encore beaucoup de choses à expérimenter, heureusement le groupe commence à se comprendre, espérons juste qu’il en sera toujours ainsi”

Daniel Walinjom (coach USD) : « Les résultats vont suivre »

Elite one – J3 : Avion FC décolle, Bamboutos se reprend, Fovu se replace

Share This