Au terme de l’Assemblée générale de la Ligue de football professionnelle du Cameroun tenue ce 27 octobre 2020 à Yaoundé, le président de Panthère du Ndé a livré ses impressions non sans décliner les ambitions de son club pour la prochaine saison.

Malgré les dissidences, l’Ag de la Ligue de football professionnelle s’est finalement tenue. Quels commentaires faite-vous du déroulement des travaux ?

J’ai beaucoup plaidé pour que mes frères se retrouvent ici. Pour que nous puissions finalement démarrer le championnat puisque c’est le plus important. Quand vous mettez de l’argent pour rassembler les enfants qui s’entrainent tous les jours, et que vous avez un championnat dont vous ne savez quand ça va commencer c’est très inquiétant. Parce qu’il faut avouer que le général a fait preuve de beaucoup de pacifisme, de beaucoup de patience vis de certains présidents qui ont beaucoup rêvé. Aujourd’hui, nous avons eu raison, le sport doit passer avant tout. Je suis un légaliste, je ne joue pas avec la loi. Il faut que les gens arrêtent de penser qu’ils peuvent confisquer le football ou essayer de contourner ce qui est légal. Ce qui s’est passé aujourd’hui est un grand succès. Je remercie ceux qui ont compris la raison.

Que dites-vous aux autres présidents qui ont boycotté cette Assemblée générale ?

Ces présidents sont obligés de venir au stade. Le calendrier est déjà arrêté. Nous avons fait un grand quorum de 24 présidents sur 36. Parmi les 12 autres qui n’étaient pas là, tous ne sont pas contre ce qui a été fait ici. C’est juste que certains habitent loin et n’ont pas pu arriver. Le championnat va commencer d’ici le 7 novembre. Que le football renaisse, que le sport roi gagne sur toutes les équations.

Comment se prépare la Panthère du Ndé pour la prochaine saison ?

Panthère se prépare très bien. Vous avez suivi l’assemblée générale qui s’est passée ce weekend, avec un budget de 224 millions de FCFA. S’il y a un président qui a l’habitude de tenir ses promesses, c’est moi. Je pense que cette année nous aurons la Coupe et le championnat. Nous avons rajeuni l’équipe à 83%, avec un nouvel entraineur qui est venu d’Egypte pour remplacer Charles Kamdem qui est toujours là. Nous pensons avoir une équipe qui est à la hauteur de l’équipe nationale A’ du Cameroun, puisque nous les avons battue.

Par la rédaction

Pierre Semengue : « La fronde n’a pas marché »

Angers : Stéphane Bahoken placé en garde à vue

Share This