Maitre à jouer de l’équipe de Jérôme Kome Max lors de la rencontre disputée dimanche sur le terrain de l’Union sportive de Douala, il a été un des plus grands artisans du succès précieux face aux Nassara Gamakai (1-2).

Les défenseurs de l’Union sportive de Douala alignés ce dimanche 20 octobre 2019 face au Dragon de Yaoundé à l’occasion de la première journée de l’Elite One, n’oublieront pas de sitôt, Jean Jules Etele. Le milieu de terrain des « Tcha tcha boys » a été dans tous les bons coups. C’est lui qui, dès la dixième minute de la partie venait glacer le public des Nassaras en signant l’ouverture du score sur un but de toute beauté. « Sur ce but, je pense que c’est la concentration et la confiance qui ont joué. A l’entrainement, on travaille beaucoup devant les buts et quand on se retrouve en match, c’est tout simplement comme un jeu. Nous sommes très contents, si on regarde l’histoire, je pense que Dragon n’était jamais venu remporter les trois points face à l’Union de Douala ici à Limbe. » Se réjouit-il. Le petit milieu de terrain est resté tout aussi remuant jusqu’à sa sortie à la 81ème minute.

Longtemps resté à l’ombre d’Ekollo Malolo parti cet été à Astra Giurgiu en Roumanie, celui qui se fait appeler Lucas Modric par ses coéquipiers  a désormais l’occasion de prendre le pouvoir. « J’ai beaucoup appris aux côtés d’Ekollo Malolo. Maintenant qu’il n’est plus là, c’est à moi de continuer le travail », explique-t-il, tout en félicitant le travail que nouveau staff technique du Dragon chapeauté par François Ngoumou fait au quotidien pour l’aider à progresser. « Le nouveau staff technique m’apporte beaucoup, que ce soit physiquement, techniquement et tactiquement. L’arrivée du coach François nous fait beaucoup de bien », assure-t-il.

Auteur de quatre buts la saison dernière, Jean Jules Etele est déterminé à faire mieux au cours de ce nouvel exercice. Il s’est fixé un objectif  de plus de 15 réalisations. « Vous savez, pour être le meilleur, il faut battre les meilleurs », confie le joueur de 21 ans, qui peut évoluer aussi bien au milieu de terrain que sur les côtés. Au-delà de ses qualités personnelles, le premier buteur de Dragon cette saison pense que son équipe a des individualités pour prétendre au titre cette saison. « On fera tout pour atteindre les objectifs du club », promet-il. Bon dribbleur, la qualité de ses passes et sa bonne vision de jeu ne laissent pas aussi indifférent.

Etélé en action

Comme beaucoup d’autres joueurs des championnats camerounais, Jean-Jules Etele a aussi le CHAN que le Cameroun s’apprête à organiser en 2020, dans un coin de sa tête. Il sait que pour prendre part à cette compétition, il va falloir « inscrire mon nom en lettre d’or dans ce championnat », explique le joueur passé entre autres par l’équipe junior de Coton Sport et AS Belabo. Avant d’ajouter : « En gonflant mes statistiques, je suis sûr que ça ferait parler de moi ». Le président du Dragon Club, Jérôme Kome Max  présente le joueur qui passe sa quatrième saison au club comme un élément précieux dans son dispositif. C’est tout légitimement qu’il compte sur lui pour porter son équipe cette saison comme l’a fait Ekollo Malolo lors des deux précédents exercices.

Wiliam Tchango à Limbe

Elite One : les promus dictent leur loi

Union 1-2 Dragon FC: Assongou Nicolas refait le match

Share This