“Olembe” Pandji; un espoir à suivre.

Joueur de l’Union Sportive de Temarra, club de deuxième division marocaine, il a terminé sa deuxième saison dans ce championnat sur une note positive.

Ses intimes l’appellent Olembe, du nom de l’ancien international camerounais qui avait brillamment participé aux derniers sacres continentaux des Lions Indomptables en 2000 et en 2002. En deux saisons, il a réussi à inscrire son nom dans le championnat marocain de deuxième division, avec le club de l’Union Sportive de Temarra. Lui, c’est Jean Emmanuel Pandji, un attaquant camerounais de 21 ans. A l’issue de la saison écoulée, il a terminé avec son club, à la 5ème place du championnat, une position qui ne leur permet malheureusement pas d’accéder en première division. Mais sur le plan personnel, il a su tirer son épingle du jeu.

Sur les 30 rencontres du championnat, il a été titularisé 29 fois, généralement au poste d’extérieur gauche pour un total de 9 buts inscrits.

« C’est vrai que mes statistiques sont intéressantes et m’encouragent. Je pense que je suis prêt pour jouer en 1ère division. J’ai les qualités pour ça. Je ne fais pas une fixation non plus dessus, je sais que ça arrivera très vite. Avec la saison que j’ai faite, je crois qu’avec la chance aussi, j’aurai des sollicitations en D1 »

a-t-il indiqué à lionindomptable.com.

jean emmanuel pandji
Ainsi, en revenant passer ses vacances au Cameroun, il garde la tête très haute tout en cogitant sur la nouvelle orientation qu’il aimerait donner à sa jeune carrière. Arrivé en fin de contrat avec l’Union Sportive Temarra, le cœur balance entre plusieurs choix parmi lesquels, celui de renouveler son bail avec le club de la ville située à quelques dizaines de kilomètres de Rabah. L’autre ambition qui lui tient à cœur, c’est celle de porter le maillot des lions indomptables, quelle que soit la catégorie. Sur ce plan d’ailleurs, il ne désespère pas.

« Je travaille tous les jours et je reste disponible pour notre équipe nationale. Je sais que je saurai répondre présent quand on aura besoin de moi dans nos sélections. C’est mon rêve de défendre les couleurs du Cameroun ».

Avant de quitter le Cameroun pour ce pays maghrébin, ce jeune, reconnu pour sa vivacité et sa finesse avait fait ses classes au sein de Lion Blessé de Fotouni et Unisport du Haut-Nkam, deux clubs camerounais de Ligue 1 basés dans la région de l’Ouest. Travailleur infatigable, il met toutes les chances de son côté pour atteindre son ambition qui est celle d’inscrire son nom dans les anales du football camerounais.

Bannier Sébastien de L’AC Ajaccio s’exprime sur le tournoi de jeunes au Cameroun

Georges Kevin Nkoudou Mbida, signe à Marseille

Share This