Les deux légendes du football camerounais sont en guerre contre le Noma. Une maladie méconnue qui détruit chaque année la vie de dizaines de milliers d’enfants. Le noma, forme de gangrène du visage, touche principalement les petits âgés de 2 à 6 ans. Selon les statistiques, près de 90 % en meurent, les autres survivent au prix de souffrances atroces, défigurés à jamais.

Conscients de cela, les anciens attaquant et gardien de but des Lions indomptables du Cameroun, Roger Milla et Joseph-Antoine Bell mettent leur notoriété au service de la lutte contre cette maladie. Ils lancent le Noma Fund pour venir en aide aux victimes.

AS Saint-Etienne : Harold Moukoudi positif à la Covid-19

Mauritanie : Mauril Mesack Njoya remporte son cinquième titre de champion

Share This